Tweet Box

Apprendre l'Islam

 

 NouveauxMusulmans.com

 

nmu

 

 

 

Scroll

 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


Verset de Coran

2 14 Quand ils rencontrent ceux qui ont cru, ils disent : "Nous croyons"; mais quand ils se trouvent seuls avec leurs diables, ils disent : "Nous sommes avec vous; en effet, nous ne faisions que nous moquer (d´eux)".

Haadith Aleatoire

Le Messager d'Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah aime, lorsqu'une personne effectue une chose, qu'elle le fasse avec soin. » Rapporté par 'Alâ' et considéré comme bon par Albâny.

Social

 

Follow us on

Follow us on Youtube

<
<
<
<
<

Videos Catégories


English

French

Espanol

Various languages

Quran

 

 

 

Path2Islam FaceBook

Voyager vers certains cheikhs pour appartenir à une confrérie soufie

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Voyager vers certains cheikhs pour appartenir à une confrérie soufie.

Q : Nous avons chez nous au Soudan un cheikh qui a beaucoup d’adeptes qui se concurrencent l’un l’autre pour le servir, lui obéir et voyager vers lui en croyant qu’il fait partie des Elus d’Allah (Awliyâ Allah). Le cheikh leur donne ainsi la permission d’appartenir à la confrérie soufie Simânite.

On y trouve aussi un grand tombeau avec une coupole, dans lequel repose le père de ce cheikh, tombeau à travers lequel les adeptes recherchent la bénédiction, et aux côtés duquel ils déposent ce qu’ils ont de plus cher comme offrandes.

A cela s’ajoute le rappel d’Allah (Dhikr) accompagné du son des tambourins, des tambours et de poésies… De plus, cette année, leur cheikh leur a ordonné de visiter la tombe d’un autre cheikh. Les adeptes se sont donc déplacés, hommes et femmes, dans un cortège de plus d’une centaine de véhicules… Quels conseils leur prodigueriez-vous ?

R : Ceci est une immense calamité et un grand mal, car le fait de voyager pour visiter les tombes est blâmé. Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

« Ne voyagez que vers les trois mosquées [1]: la mosquée Al-Harâm (de la Mecque), ma mosquée ici (à Médine), et la mosquée Al-Aqsâ (en Palestine). »[2]

De plus, le fait de rechercher à se rapprocher des occupants des tombes – en leur présentant offrandes, sacrifices, prières, en les invoquant ou en leur demandant secours – est du polythéisme, et il n’est donc pas permis au musulman d’invoquer l’occupant d’une tombe même si c’est un grand personnage, comme les prophètes, qu’Allah les bénisse et les salue. Il n’est pas permis non plus de leur demander secours, de la même façon qu’il n’est pas permis de le faire aux statues, aux arbres et aux étoiles.

Quant au fait de jouer du tambour et du tambourin, avec l’intention d’adorer et de se rapprocher d’Allah par ce moyen, cela fait partie des innovations blâmables. D’ailleurs, beaucoup de soufis adorent Allah par ce moyen qui n’est qu’innovation et turpitude, et ne fait pas partie de ce qu’Allah a prescrit. Cependant, le tambourin est autorisé pour les femmes lors de la fête du mariage seulement, afin d’exprimer la joie du mariage. Il s’agit bien de mariage et non d’adultère (Sifâh).

De même, le fait de construire sur les tombes et de les prendre comme lieu de prière fait partie des innovations et des moyens qui mènent au polythéisme, car le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a interdit le plâtrage (Tajsîs) des tombes, la construction sur celles-ci, et le fait de s’asseoir dessus, comme l’a rapporté Muslim dans son Sahîh d’après Jâbir ibn ‘Abdillah, qu’Allah l’agrée : « Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a interdit de plâtrer les tombes, de s’asseoir et de construire dessus. »[3] Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

« Qu’Allah maudisse les juifs et les chrétiens ! Ils ont adopté les tombes de leurs prophètes comme lieux de prière. »[4]

Il est donc obligatoire que les tombes soient découvertes, sans qu’il n’y ait de construction sur elles.  Il n’est pas permis non plus de rechercher la bénédiction à travers les tombes, de les toucher, d’en invoquer les occupants, de leur demander secours, de leur faire serment pieux ou de leur offrir des sacrifices. Tout ceci fait partie des actes de la période pré-islamique (Jâhiliyya).

Il est donc du devoir des musulmans d’être vigilants contre cela. Quant aux savants, il est de leur devoir de conseiller ce cheikh, et de l’informer que cet acte est un acte d’égarement et un mal, et que le fait qu’il encourage les gens à demander l’aide aux morts et de les invoquer à la place d’Allah fait partie du grand polythéisme, qu’Allah nous en protège. Il est aussi du devoir des musulmans de ne pas l’imiter, de ne pas le suivre et de ne pas être impressionné par sa personne, car l’adoration est exclusivement le droit d’Allah, et c’est Lui que l’on doit invoquer et en Qui on doit placer son espoir. Allah le Très-Haut a dit :s072 v0182

« Les mosquées sont consacrées à Allah : n’invoquez donc personne avec Allah. »[5]

Allah, exalté soit-Il, dit aussi :

s023 1171

s023 v1172

 

« Et quiconque invoque avec Allah une autre divinité, sans avoir la preuve évidente [de son existence], aura à en rendre compte à son Seigneur. En vérité, les mécréants, ne réussiront pas. »[6]

Allah les a donc nommés « mécréants »  car ils invoquent autre qu’Allah, comme les Jinns, les anges, les occupants des tombes, les étoiles et les statues. Le fait d’invoquer ces êtres avec Allah est du grand polythéisme. Allah le Très-Haut dit :

s010 v106

« Et n’invoque pas, en dehors d’Allah, ce qui ne peut te profiter ni te nuire. Et si tu le fais, tu sera alors du nombre des injustes. »[7]

les injustes désignant les polythéistes. Il incombe à toute personne qui en a la capacité, de participer à la réprobation de ce mal, et il incombe à l’Etat, s’il est musulman, d’interdire cela et d’enseigner aux gens ce qu’Allah leur a prescrit et ce qu’Il leur a rendu obligatoire au sujet de leur religion jusqu’à ce que ce polythéisme disparaisse.

  • Cheikh Ben Baz
  •  Revue des Recherches, n°39, pages 143 à 145.
 

[1] C’est-à-dire que le voyage avec une intention d’adoration ne se fait que vers ces trois mosquées. [N. du T.]

[2] Rapporté par Al-Bukhârî, chapitre  du mérite de la prière, n°1197 et Muslim, chapitre du pèlerinage, n°827.

[3] Rapporté par Muslim, chapitre des funérailles, n°2970.

[4] Rapporté par Al-Bukhârî, chapitre des funérailles,n°1330 et Muslim, chapitre des mosquées,n°529.

[5] Les Jinns, v. 18.

[6] Les Croyants, v. 117.

[7] Yûnus, v. 106.

© 2008 .Path2Islam | Path2Islam