Tweet Box

Apprendre l'Islam

 

 NouveauxMusulmans.com

 

nmu

 

 

 

Scroll

 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


Verset de Coran

49 16 Dis : "Est-ce vous qui apprendrez à Allah votre religion, alors qu´Allah sait tout ce qui est dans les cieux et sur la terre ? " Et Allah est Omniscient.

Haadith Aleatoire

 

Anas   a dit :
J'ai entendu le Messager d'Allah  dire : 
Allah  le Très-Haut dit :
"Ô fils d'Adam ! Tant que tu M'implores et que tu espères en Moi, Je te pardonnerai tes péchés et Je ne m'en soucierai pas.  
Ô fils d'Adam ! Si tes péchés atteignaient les nuages du ciel, et que tu implores Mon pardon, Je te pardonnerai, et Je ne m'en soucierai pas. 
Ô fils d'Adam ! Si tu Me rencontres avec l'équivalent de tous les péchés de la terre, sans rien M'associer, Je te donnerai l'équivalent en pardon." 
Rapporté pat Tirmidhi ( Riyad Es-Salihine chapitre 52 hadith 442 )

 

Social

Follow us on

Follow us on Youtube

WhatsApp This Page Now

The Old Airport Dawah Office Arabic website

Videos Catégories


English

French

Espanol

Various languages

Quran

 

 

 

Path2Islam FaceBook

United States 74.9% United States
France 9.6% France
Saudi Arabia 2.7% Saudi Arabia
Romania 1.4% Romania
United Kingdom 1.3% United Kingdom
Algeria 1.3% Algeria
Canada 1.1% Canada
Total:  98  Pays

0602394

En ligne:21
Aujourd'hui:337

24) Chapitre XXVIII La cure du poison

LA MEDECINE PROPHETIQUE

Par IBN QAYYIM AL JAWZIYYA

 

Chapitre XXVIII 


La cure du poison


Abdel Razzak a rapporté d'après Ma'mar, d'après El Zouhri, lui-même rapportant d'après Abdel Rahman Ben Ka'b Ben Malek:«Une femme juive offrit au Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, une brebis rôtie alors qu'il se trouvait à khaibar». Il demanda: «Qu'est-ce que c'est? Elle répondit: «C'est un cadeau» en se méfiant de dire qu'elle était une aumône de peur qu'il s'abstienne d'en manger. Le Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, en mangea et ses compagnons firent de même. Puis il dit: «Cessez de manger» et s'adressa ensuite à la femme lui disant: «Avez-vous empoisonné cette brebis?» Elle répondit positi¬vement. Il demanda: «Pourquoi?» Elle rétorqua: «Je voulais tester votre crédibilité: si vous étiez un imposteur, les gens se délivreraient de vous, mais si vous étiez un prophète, le poison ne vous affectera point». Et le rapporteur de continuer: «Le Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, s'appliqua des ventouses sur le haut du dos durant trois jours et recommanda à ses compagnons de l'imiter, mais certains d'entre eux périrent».Une autre source raconte: «Le Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, s'appliqua une ventouse sur le haut du dos à cause de la viande de la brebis (empoisonnée). Abou Hind la lui a faite avec une corne et un coutelas.Abou Hind était affranchi de Bani Bayada des Ansars. Le Prophète demeura trois ans jusqu'à ce qu'il succomba à la suite de sa maladie, et il dit à ce moment: «Je sentais les effets de la viande de la brebis que j'avais mangée le jour de «Khaibar» jusqu'à ce que j'eus senti que mon aorte est coupée. Le Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, rendit l'âme en tant que martyr».Moussa Ben Oukba dit: «L'empoisonnement se soigne par le vomissement et les antidotes qui abolissent le poison par leur matière ou par leurs caractéristiques. Celui qui est privé de médica¬ment, qu'il se livré au vomissement total^.Les saignées sont aussi profitables dans ce cadre si elles sont appliquées dans un pays chaud et en période de chaleur ardente. La force empoisonnante circule dans le sang et se diffuse dans les veines et les conduites jusqu'à atteindre le cœur, causant ainsi le décès, car le sang est l'accès qui conduit le poison au cœur et aux organes. Si l'empoisonné vomit du sang, la matière toxique qui y est mélangée sera rejetée de même. Si le vomissement est complet, le poison n'exercera aucun effet maléfique: il pourra disparaître ou bien il s'amoindrit jusqu'à ce que la nature soit capable de le vaincre en anéantissant ses effets.Lorsque le Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, se fît des saignées sur le haut du dos qui est la zone la plus proche du cœur où les saignées doivent être faites la matière toxique sortit avec le sang, non pas de façon totale mais ses traces persistèr¬ent bien que faibles et Allah, qu'il soit loué, a voulu parachever Ses grâces sur lui.Lorsque Allah a voulu le vénérer par lemartyre.rinfluence de ces traces toxiques se déclara pour qu'Allah accomplisse un décret qui devait être exécuté. Ainsi fut révélé le secret de ces paroles d'Allah adressées à ses ennemis juifs: (Chaque fois qu'un prophète est venu à vous, en apportant ce que vous ne vouliez pas, vous vous êtes enorgueil¬lis; vous avez traité plusieurs d'entre eux de menteurs et vous en avez tué quelques autres) [Coran II, 87](1) L'intoxication par les aliments ou par le poison s'accompagne surtout de vomissements repétés.La meilleure façon de le soigner serait en lavant l'estomac pour évacuer la matière toxique, ce qui constitue une tâche facile à accomplir car il suffît d'absorber des quantités énormes d'eau tiède salée et de la vomir. Cette opération devra être répétée plusieurs fois jusqu'à ce que l'eau reprenne sa forme initiale. Ainsi, l'estomac serait vacant de toute matière toxique. Un laxatif sera ensuite absorbé pour extraire les restes toxiques infiltrant de l'anus.


Chapitre XXIX 


La cure de la magie dont s'est servi la juive


L'ensorcellement du Prophète par la juive a été renié par plusieurs personnes qui estimèrent que ceci est improbable, le considérant comme une déficience et une imperfection.Mais tel n'est pas le cas puisque la magie est l'une des maladies et des douleurs qui harcelaient le Prophète, que la paix et la bénédic¬tion d'Allah soient sur lui, et l'une des défectuosités qui l'affectèrent, telles que l'empoisonnement sans la moindre différence entre œs deux cas.Dans les deux «Sahihs», sont rapportées ces paroles de Aicha, Qu'Allah soit satisfait d'elle: «Le Prophète, que la paix et la bénédic-tion d'Allah soient sur lui, a été ensorcelle à tel point qu'il s'imagi¬nait entretenir des rapports sexuels avec ses femmes alors qu'il ne le faisait point». Tel est le paroxysme de l'ensorcellement.El-Kadi 'lyad a dit: «L'ensorcellement est un genre de maux et le symptôme d'une maladie qui pourra s'abattre sur le Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, comme une maladie quelconque, ce qui ne renie ni ne conteste sa prophétie».Qu'il s'imaginait accomplir un acte déterminé alors qu'il ne le faisait pas tangiblement ne porte pas atteinte à sa sincérité car il est unanimement admis qu'il est préservé de choses pareilles. Ceci est probable dans les cas que le Prophète n'a pas été envoyé pour régler et pour lesquels il n'a pas été préféré et dans lesquels il est exposé aux maux qui frappent les gens ordinaires. Il n'est donc pas totale¬ment inconcevable qu'il s'imaginait des choses irréelles puis re¬tourne à son état normal et habituel.Notre but escompté est d'exposer la méthode adoptée par le Prophète pour soigner cette maladie. Dans cette perspective, deux genres de remèdes ont été évoqués:(Le premier) est le plus efficace et consiste à extraire et abolir la magie conformément à ce qui a été rapporté d'après le Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui: «Qu'il avait imploré son Dieu, qu'il soit glorifié pour lui révéler l'endroit de l'ensorcellement, ce qui lui fut accordé. Il extraya l'ensorcellement d'un puits. Il s'agissait d'un peigne et de peignures et un régime sec d'un dattier mâle.Lorsqu'il l'extrayait, son mal disparut comme s'il eut retrouvé son énergie et s'est libéré d'un lien.Tel est le meilleur remède qu'un ensorcelé pourrait utiliser car ceci est pareil à l'élimination de la matière maléfique et son extrac¬tion du corps par le vomissement.(Le deuxième) est le vomissement dans le lieu dédommagé par la magie, car l'ensorcellement influence la nature et provoque l'agita¬tion des humeurs et le dérangement de son tempérament. Si son influence se répercute sur l'un des organes, le vomissement de la matière fétide s'il est possible s'avérera utile.Abou Oubaid a mentionné dans son livre «Les paroles étranges» d'après Abdel Rahman Ibn Abi Layla: «Que le Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, s'est fait une saignée sur la tête avec une lame lorsqu'il était ensorcelé».Les ignorants qui se heurtèrent à l'ambiguïté dirent: Quelle relation entre la saignée et l'ensorcellement? Quelle corrélation entre ce mal et ce remède? Si Hippocrate ou Galien avaient prescrit ce remède, les ignorants l'auraient accepté de bon gré et s'y auraient été soumis en disant: «L'a prescrit celui dont la science et l'éminence ne peuvent être contestées».Sachez que la matière ensorcelante qui atteignit le Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, est parvenue à sa tête, affectant l'une de ses forces à tel point qu'il s'imaginait accomplir des actes qu'il n'exécutait guère.Ceci est l'effet provoqué par l'ensorceleur dans la nature et la matière sanguine de façon à ce que cette matière prévaut dans la partie cérébrale antérieure, altérant son tempérament.
L'ensorcellement est composé des influences des mauvais esprits et de la réaction qu'elles déclenchent chez les forces de la nature. C'est la magie frauduleuse qui est la plus efficiente surtout dans la région ensorcelée. L'application des saignées sur cette zone dont les actes sont affectés par la magie est un remède efficace si elles sont utilisées adéquatement.Hippocrate a dit: «Les matières qui doivent être vidées devraient l'être des régions vers lesquelles elles tendent utilisant: les moyens qui conviennent au vidage». Une foule de gens estima que lorsque le Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, fut atteint de cette maladie, s'imaginant qu'il accomplissait des actes qu'il n'exécutait pas réellement, il crut que ce mal résultait d'une matière sanguine ou autre qui s'inclinait vers le cerveau et prévalait sur sa partie antérieure, modifiant son tempérament. Puisque l'application des saignées est profitable dans ce cas, le Prophète se fit saigner. Ceci avant qu'il ne lui fut révélé que ce mal était le fruit d'un ensorcellement.Lorsqu'Allah qu'il soit exalté, l'inspira, en l'informant qu'il s'agissait d'ensorcellement, le Prophète recourut au véritable remède, qui est l'extraction et l'abolition de l'ensorcellement, il s'in¬forma auprès d'Allah, qu'il soit loué, sur le lieu du remède et Allah le lui montra et il l'extrait. Il récupéra ses forces et se libéra d'un lien.Cet ensorcellement s'est manifesté dans son corps et ses mem¬bres et non dans sa raison ou son cœur.Ainsi, ne s'imaginait-il guère des actes qu'il n'exécutait pas mais il était conscient que c'était imaginaire et irréel. Plusieurs autres maladies engendrent ces mêmes symptômes. Et Allah est omnis¬cient.(Chapitre): Le remèdes de l'ensorcellement les plus efficaces sont les médicaments divins par excellence car il résulte des influences des mauvais esprits et vils.Leur élimination sera l'utilisation de ce qui les repousse et leur résiste: la glorification d'Allah, la récitation des versets coraniques et les invocations qui abolissent l'effet du poison.

Plus ces invocations sont fervantes, plus leur propagation sera efficace.Cette situation est pareille à la confrontation de deux armées, chacune étant équipée d'armes. L'armée victorieuse vaincra l'armée défaite et s'arrogera le pouvoir.Si le cœur est rempli de l'amour d'Allah, submergé par l'invoca¬tion d'Allah, muni d'acheminements, d'invocations et de prières qu'il prononce sincèrement et conformément aux sentiments qu'il nourrit dans son cœur, ceci constituera l'un des plus efficaces moyens qui éloigneront l'ensorcellement et qui le repousseront après qu'il eut accablé la personne.La magie des ensorcelleurs ne déploie ses effets que dans les cœurs faibles et les âmes lascives attachées aux ignominies. C'est pour cette raison que l'ensorcellement affecte le plus souvent les femmes et les garçons, les ignorants et les nomades et celui dont la part de la foi de confiance en Allah et de croyance à l'unicité d'Allah est si minime et dont le lot d'invocations et de prière prophétiques n'est que réduit. Globalement, l'ensorcellement n'a d'emprise que sur les cœurs faibles qui s'inclinent vers les bassesses.Ils ont dit: L'ensorcelé est celui qui se laisse entramer aisément, et qui est dépendant d'un objet déterminé auquel il se tourne souvent et qui maîtrise les tendances de son cœur. Les mauvais esprits ne dominent que d'autres susceptibles d'être assujettis car ils s'inclinent vers ce qui convient ces esprits ignobles et sont démunis de forces divines, tout étant désarmés. Ainsi, les esprits vils rencontrent ces âmes désarmées, enclines à ce qui leur convient. Ils s'en emparent donc et les infuencent par la magie ou autre. Et Allah est omniscient.

© 2008 . | Path2Islam