Tweet Box

Apprendre l'Islam

 

 NouveauxMusulmans.com

 

nmu

 

 

 

Scroll

 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


Verset de Coran

25 12 Lorsque de loin elle les voit, ils entendront sa fureur et ses pétillements.

Haadith Aleatoire

1; Le calife ‘Omar (RA) a dit : J’ai entendu le Messager de Dieu dire :« Les actions ne valent que par les intentions et chacun n’a pour lui que ce qu’il a eu réellement l’intention de faire. Celui qui est exilé par amour pour Dieu et de son messager, son exile est pour Dieu et son messager. Celui qui s’est exilé pour parvenir à des biens de ce bas monde ou pour épouser une femme, son exile est pour la raison qui l’y a poussé. » (URA Boukhari Moslem)

Social

 

Follow us on

Follow us on Youtube

<
<
<
<
<

Videos Catégories


English

French

Espanol

Various languages

Quran

 

 

 

Path2Islam FaceBook

12) Chapitre X La cure du nerf sciatique?

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

LA MEDECINE PROPHETIQUE

 

Par IBN QAYYIM AL JAWZIYYA

 

 

 

Chapitre X


La cure du nerf sciatique


Ibn Majah a cité dans ses «Sunans» ce Hadith rapporté par Mohammed Ben Syrin d'après Anas Ben Malek: «J'ai entendu le Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, dire: la cure du nerf sciatique sera de faire fondre la graisse d'une brebis des nomades, la diviser en trois parties et en boire une potion à jeûne le long de trois jours».


L'infection du nerf sciatique provoque des douleurs qui pren­nent naissance à la jointure de la hanche pour atteindre la cuisse et peut-être s'étendra-t-elle jusqu'à l'astragale. Plus sa durée se pro­longe, plus elle se propagera entraînant l'atonie des pieds et des cuisses.
Ces paroles renferment deux acceptions médicale et linguistique. Quant à l'acception médicale, il a été préalablement indiqué que le Hadith du Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, revêt deux aspects:
Un aspect général selon le temps, le lieu, les personnes et les situations et un aspect spécifique en fonction de ces facteurs précités ou de l'un d'eux.


Les paroles sus-indiquées du Prophète revêtent le caractère spécifique, étant adressées aux arabes et aux habitants du Hijaz et leurs voisins surtout les nomades. Cette cure leur est bénéfique car cette maladie résulte de la sécheresse ou bien d'une matière épaisse et visqueuse. Elle sera donc traitée par la purgation. La graisse de la brebis renferme ces deux caractéristiques: le mûrissage et l'assou­plissement car elle provoque le mûrissement et l'extraction. Cette maladie recquiert ces deux facteurs.
La désignation de la brebis des nomades résulte du peu d'excès qu'elle contient, de sa ténuité, de la délicatesse de son essence et des spécifîtés des herbes qu'elle broute qui sont des herbes chaudes telles que l'armoise et la citronnelle etc... Ces plantes transmettent à l'animal qui les broute ses caractéristiques (à sa chair et surtout sa queue graisseuse) après qu'elles aient été adoucies et dotées d'un tempérament plus doux. Ces caratéristiques se concentrent surtout dans la graisse de l'animal. Ces plantes sont plus présentes dans le lait que dans la viande. Mais la spécifîté de la graisse est qu'elle renferme une faculté mûrissante et assouplissante qu'on ne retrouve pas dans le lait. C'est pour cela que la majorité des nations et des nomades utilisent les médicaments simples sur lesquels se sont versés les médecins de l'Inde.
Quant aux Bysantins et Grecs, ils se sont occupés des médica­ments complexes. Tous conviennent qu'il est un plaisir pour le médecin d'utiliser les aliments pour traiter ses patients, mais si l'aliment se révèle inefficace, le médecin aura recours au médica­ment simple et si ce dernier s'avère inutile, on recourra à ce qui est le moins complexe.
Il a été préalablement indiqué que les maladies qui frappent les Arabes et les nomades sont simples et les médicaments simples leur conviennent. Ceci en raison de la simplicité de leurs aliments. Quant aux maladies complexes, elles sont souvent correlées à la complex­ité, la diversité et la multiplicité des aliments, c'est la raison pour laquelle on a opté pour les médicaments complexes pour y remédier. Allah qu'il soit exalté, est omniscient0^
La séné se présente sous diverses formes dent la meilleure est la séné indienne en raison de sa pureté. La séné est actuellement utilisée comme un élément assouplissant en cas de constipation. Seules les feuilles de séné sont utilisées après être macérées dans l'eau durant douze heures. L'eau de macération sera ensuite bue seule. Si elle est bouillie, elle risque de déclencher une douleur atroce à l'estomac. La quantité de feuilles macérées varie d'une personne à l'autre et selon l'état maladif. Généralement, dix à quinze sont macérées durant douze heures.
 

 

 

 

Chapitre XI


La cure de la siccité de la nature humaine

Al-Tirmizi a rapporté dans son «Al-Jamé» de même que Ibn Majah dans ses «Sounans», ces paroles de Asma Bent Oumays: «Le Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, a dit:
Par quoi te purges-tu? Je répondis: Par l'euphorbe pityuse. Il notifia: C'est une plante très chaude et laxative. Elle poursuivit: Je me purge par la séné. Il dit alors: S'il y avait un remède qui guérit de la mort, ce ne serait autre que la séné».
Dans les «Sounans» de Ibn Majah, est cité d'après Ibrahim Ben Abi Abla: «J'ai entendu Abdallah Ben Oum Hiram - qui est l'une des personnes qui ont prié avec le Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, en se dirigeant vers les deux qiblas: Jérusalem et la Ka'ba, dire: «J'ai entendu le Prophète, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui, dire: Ayez recours à la séné et au cumin car ils remédient à toutes les maladies, excepté le «sam».
On a dit: 0 Prophète d'Allah, que signifie le sam? Il rétorqua:
«la mort».
Les paroles du Prophète: «Par quoi te purges-tu?» signifient l'assouplissement des déchets pour qu'ils ne demeurent pas stables, entraînant de la sorte la rétention nocive des excréments. En se référant à ces paroles: «Par quoi te purges-tu? et elle répondit: Par la séné», on se rend compte que la séné fait partie des médicaments du genre de l'euphorbe qui est l'écorce des arbres chaude et sèche au quatrième degré. Le meilleur genre est le rougeâtre qui est tendre, léger et pareil au cuir enroulé. En général, l'euphorbe fait partie des médicaments que les médecins ont recommandé d'abandonner vu les dangers qu'elle provoque et ses effets laxatifs non modérés.
La séné est une plante courte et étendue. C'est une herbe du Hijaz dont la meilleure espèce est la méquoise. Elle constitue un remède noble digne de confiance, modéré chaud et sec du premier degré. Elle atténue la bile et la mélancolie et revigore le cœur. Telles sont les nobles qualités. Elle est spécifiquement utile dans la lutte contre la hantise mélancolique et les gerçures du corps, tonifie les muscles, et fait pousser les cheveux. Elle combat également les poux, la migraine, la gale, les pustules, la démangeaison et l'épilepsie. Boire son eau cuite est plus conseillé que l'absorption de la plante pulvérisée en poudre. La quantité qui doit en être absorbée est de trois mesures alors que son eau devra être prise en cinq mesures. La séné serait meilleure si elle est cuite avec un soupçon de fleurs de violette et de raisins secs rouges sans pépins.
Al-Razi a dit: «Le cumin et le fumeterre éliminent les humeurs brûlées et sont utiles contre la gale et la démangeaison. Chaque portion doit être absorbée en raison de quatre à sept mesures (dont le poids est équivalent à un dirham). Quant au cumin, les opinions divergent à son propos: les uns disent que c'est le miel, d'autres affirment que c'est l'extrait du beurre qui apparaît sous forme de traits noirs sur le beurre». Ces deux affirmations ont été relatées par Oumar Ben Baker Al-Saksaky.
D'autres personnes, telles que Ibn A'Rabi disent que le cumin est une sorte de grains semblables au cumin mais non le cumin lui-même. Certains disent que c'est le cumin persan alors que d'autres affirment qu'il s'agit de l'œnanthe. Cette dernière opinion a été relatée par Abou Hanifa Al-Diynouri d'après certains bédouins.
Une sixième catégorie de gens estiment qu'il s'agit du chabt(1). D'autress encore croient que le cumin n'est autre que les dattes sèches. Ceci a été rapporté par Abou Bakr Ben El-Sounni El-Hafez.
En dernier lieu, certains affirment que c'est le miel qui se trouve dans l'outre de beurre. Cette stipulation est rapportée par Abdel Latif El-Baghdadi.
Certains médecins ont estimé que cette dernière affirmation est la plus proche de la vérité, c'est à dire que le cumin pulvérisé et mélangé au beurre puis léché est plus conseillé que le cumin utilisé -seul en raison de l'augmentation de son efficacité s'il est mélangé au miel et au beurre. Et Allah est omniscient.
Al-Tirmizi et bien d'autres ont cité un hadith de Ibn Abbass qu'il impute au Prophète: «Les meilleurs de nos remèdes sont: le médicament injecté dans le nez, le médicament absorbé par voie buccale, les ventouses et le laxatif».

© 2008 .Path2Islam | Path2Islam