TruthofIslam FB

Apprendre l'Islam

 

 NouveauxMusulmans.com

 

nmu

 

 

 

Scroll

 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


Verset de Coran

80 42 Voilà les infidèles, les libertins.

Haadith Aleatoire

17; Selon Abou Hourayra (RA), Le Messager de Dieu a dit : « Celui qui s’est repenti avant que le soleil ne se lève de l’Occident, Dieu agrée son repentir ». (Rapporté par Moslem).

Social

Follow us on

Follow us on Youtube

WhatsApp This Page Now

Old Airport Dawah Center

Path2Islam FaceBook

United States 78.4% United States
France 7.7% France
Saudi Arabia 3.0% Saudi Arabia
United Kingdom 1.5% United Kingdom
Romania 1.4% Romania
Canada 1.2% Canada
Belgium 1.0% Belgium
Total:  93  Pays

0594676

En ligne:6
Aujourd'hui:175

Sahih Mouslim

L’Imâm Muslim Ibn Al-Hajjâj Ibn Muslim

 

L’Imâm Muslim Ibn Al-Hajjâj Ibn Muslim


L’Imâm des savants du Hadîth

 


C’est l’Imâm de la communauté, le modèle, le maître des savants du Hadîth, Abû Al-Husayn Muslim Ibn Al-Hajjâj Ibn Muslim Al-Qushayrî An-Naysâbûrî. Il y a une incertitude au sujet de sa date de naissance. Selon certaines opinions, il serait né en 204 A.H., selon d’autres, sa naissance fut en 206 A.H.
? propos de son physique on dit qu’il était grand de taille, portant une barbe blanche et un turban dont l’extrémité descendait au milieu de ses épaules.
Début de son apprentissage
L’Imâm Muslim naquit dans un milieu propice à l’apprentissage des sciences religieuses. En effet, Naysabûr comptait un très grand nombre de savants enseignant les sciences religieuses qui leur ont été transmises de génération en génération, depuis le temps des Compagnons de notre noble Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui. Il naquit dans une famille pieuse et son père, qui avait une prééminence dans les cercles de science, accorda beaucoup de soin à l’éducation de son fils. Depuis sa plus tendre enfance, l’Imâm Muslim, commença donc l’apprentissage des sciences religieuses et notamment la loi islamique. Cette jeune pouce grandit dans une terre des plus fertiles et porta ses fruits. En 218 A.H., alors qu’il n’avait que 12 ou 14 ans, il s’initia à Naysabûr aux sciences du Hadîth grâce à son Sheikh Yahyâ At-Tamîmî. Le premier voyage entreprit par l’Imâm fut en 220 A.H. lorsqu’il quitta Naysabûr pour accomplir le pélerinage. Au cours de son voyage, il assista à des séances d’enseignement de Hadîth. Il fut de retour rapidement à sa terre natale.
Ses différents voyages à la recherche de la science
Il fallait partir à la recherche du savoir auprès des maîtres de cette noble science vivant dans la vaste terre de l’islam. C’est pourquoi, l’Imâm Muslim, comme les autres imâms du Hadîth, entreprit de longs voyages dans une grande quête du savoir.
Premier voyage :
Son voyage pour accomplir le pélerinage en 220 A.H. Il rencontra à la Mecque Sheikh `Abd Allah Ibn Maslamah Al-Qa`nabî et assista à son enseignement du Hadîth. Sur son chemin, arrivé à Kûfah, il écouta Sheikh Ahmad Ibn Yûnus enseigner le hadîth ainsi que quelques autres savants. Ce voyage fut court.
Deuxième voyage :
Il entreprit un long voyage avant 230 A.H. pour acquérir la science. Il parcourut les terres et accompagna de nombreux savants pour puiser dans leur savoir. Citons les pays où il étudia le hadîth lors de ce voyage :
• La région de Khorasân.
• Ar-Ray.
• L’Iraq : plus précisément, il apprit par les savants de Kûfah, de Bassora et de Bagdâd où il fut de passage plusieurs fois. Son dernier séjour à Bagdâd fut en 259 A.H., cette fois il enseigna la science du Hadîth qu’il avait acquise avec brio pendant de longues années.
• le Hijâz : en particuler, la Médine et la Mecque. Il y entendit le Hadîth par les grands sheikhs de la région, notamment de Isma`îl Ibn Uways et Sa`îd Ibn Mansûr.
• le Shâm [actuels Syrie, Liban et Palestine] : Al-Khatîb, Ibn `Asâkir et As-Sam`ânî ont mentionné le passage de l’Imâm Muslim par le Shâm. Adh-Dhabî soutient que l’Imâm Muslim n’a pas appris le hadîth au Shâm en raison du fait que l’Imâm n’a connu qu’un seul savant de Damas, qu’il aurait rencontré non à Damas, mais pendant son pélerinage. Si l’opinion d’Adh-Dhahabî est correcte, l’Imâm Muslim aurait juste traversé le Shâm sans passer par Damas.
• l’Egypte.
Son Savoir
L’Imâm Muslim a donné la plus grande importance à l’apprentissage des sciences du Hadîth. Depuis sa plus tendre enfance, il s’est consacré à l’étude des Hadîths par les savants de ces nobles sciences. Même si l’Imâm a donné la priorité aux sciences du Hadîth, domaine où il se distingua par son excellence, il avait naturellement une bonne maîtrise des autres sciences islamiques comme l’exégèse, la jurisprudence etc. On ne peut parler des sciences du Hadîth sans mentionner Muslim.
Son disciple et ami Ahmad Ibn Salamah An-Naysâbûrî disait : " J’ai vu Abû Zur`ah et Abû Hâtim donner la préeminence à Muslim Ibn Al-Hajjâj par rapport aux autres savants du hadîth de son époque".
Abû `Abd Ar-Rahmân Ibn Abî Hâtim, un imâm du hadîth, dit de Muslim : "Il fut un homme de confiance, du nombre des mémorisateurs [Hafidh], maîtrisant le Hadîth." Les témoignages de ces éminents savants du Hadîth pour l’Imâm Muslim sont suffisants pour montrer son rang parmi les spécialistes de ces disciplines.
Pour illustrer leur propos, mentionnat les différentes sciences relatives au Hadîth où l’Imâm brilla comme un flambeau :
1. science du Hadîth :

Lire la suite...

Livre 55 – Exégèse

 

L'authentique de Mouslim

 


Livre 55 – Exégèse


5330. D'après Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: On avait dit aux israélites: "Entrez par la porte (de la ville) en vous prosternant et demandez la rémission de (vos péchés). Nous vous pardonnerons vos péchés". Au lieu de cela, ils entrèrent en se traînant sur leurs derrières et dirent: "Un grain dans un poil (désobéissant ainsi à l'ordre divin)".

5331. D'après Anas Ibn Mâlik (رضي الله عنه), "Avant la mort du Prophète (صلى الله عليه و سلم), Allâh, l'Exalté, lui fit successivement un grand nombre de révélations et ceci dura jusqu'au jour de la mort du Prophète (صلى الله عليه و سلم), pendant lequel les révélations ne furent jamais plus nombreuses".

5332. D'après 'Umar (رضي الله عنه), Tariq Ibn Chihâb rapporte que les juifs disaient à 'Umar: "Vous récitez un verset dont le jour de la révélation aurait été pour nous un jour de fête si le verset nous avait été révélé". - "Je sais, répondit 'Umar, quand ce verset a été révélé, où il a été révélé et l'endroit où était l'Envoyé d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) lorsqu'il a reçu cette révélation. C'était le jour de 'Arafa - Sufyân ajouta: Je doute si c'était un jour de vendredi-, pendant que l'Envoyé d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) se tenait sur 'Arafa et disait: "Aujourd'hui, j'ai parachevé pour vous votre religion et j'ai accompli sur vous Mon bienfait".

Lire la suite...

Livre 54 - Ascetisme et indigents

 

L'authentique de Mouslim

 

Livre 54 - Ascetisme et indigents


5260. D'après Anas Ibn Mâlik (رضي الله عنه), l'Envoyé d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Trois choses accompagnent le cercueil de la personne morte: deux retournent et une seule reste avec lui. Ces trois choses sont sa famille, sa fortune et l'ensemble de ses œuvres; celles qui retournent sont: sa famille et sa fortune; et celle qui reste avec lui c'est: l'ensemble de ses œuvres".

5261. D'après 'Amr Ibn 'Awf (رضي الله عنه), l'Envoyé d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) chargea Abou 'Ubayda Ibn Al-Jarrâh d'aller chercher le tribut du Bahreïn. Après s'être réconcilié avec les habitants du Bahreïn, l'Envoyé d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) leur avait donné pour chef Al-'Alâ' Ibn Al-Hadramî. Comme Abou 'Ubayda retourna avec l'argent du Bahreïn, la nouvelle de son arrivée (Abou 'Ubayda) se répandit parmi les 'Ansâr. Ceux-ci firent avec le Prophète (صلى الله عليه و سلم) la prière de fajr (l'aurore); une fois la prière achevée, le Prophète (صلى الله عليه و سلم) voulut s'en aller, mais les 'Ansâr l'abordèrent. Alors, souriant à leur vue, le Prophète (صلى الله عليه و سلم) dit: "Vous avez, j'imagine, entendu que Abou 'Ubayda avait apporté quelque chose du Bahreïn?". - "Oui, ô Envoyé d'Allâh", répondirent-ils. - "Réjouissez-vous donc, et espérez obtenir ce qui vous causera la joie. Par Allâh! Ce n'est pas la pauvreté que je redoute pour vous; je redoute plutôt que les biens de l'ici-bas ne vous soient largement offerts comme ils l'ont été à vos devanciers et que, dans votre émulation à les acquérir, vous ne trouviez, comme eux, votre perte".

5263. D'après Abou Hourayra (رضي الله عنه), l'Envoyé d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Lorsque l'un de vous regarde quelqu'un de plus favorisé que lui par la fortune et la progéniture, qu'il regarde plutôt celui qui est au-dessous de lui et de qui il est plus favorisé".

Lire la suite...

Livre 53 - Tentations et indices du Jour dernier

 

L'authentique de Mouslim


Livre 53 - Tentations et indices du Jour dernier


Approche des troubles et ouverture du rempart de Gog et Magog

5128. D'après Zaynab bint Jahch (qu'Allâh soit satisfait d'elle), Un jour, le Prophète (صلى الله عليه و سلم) se réveilla effrayé et dit alors: "Il n'y a d'autre divinité qu'Allâh; malheur aux Arabes qui sont sous le coup d'un danger imminent. Aujourd'hui, une brèche est faite dans le mur de Gog et de Magog de cette grandeur". Sufyân fit alors signe pour indiquer le nombre dix (pour donner idée de la grandeur de la fissure). - "O Envoyé d'Allâh, m'écriai-je, allons-nous donc périr, alors qu'il y a parmi nous des gens vertueux?". - "Oui, répondit-il, si les turpitudes deviennent nombreuses".

5130. D'après Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Aujourd'hui, une brèche de cette grandeur est faite dans le mur de Gog et de Magog ". Wuhayb fit indiquer avec ses doigts qu'il s'agit de quatre-vingt-dix.

Engloutissement de l'armée qui attaquera la Maison Sacrée

5134. D'après 'Aïcha (qu'Allâh soit satisfait d'elle), l'Envoyé d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) s'était renfrogné en dormant. Comme on lui dit: "O Envoyé d'Allâh, tu as fait une grimace en dormant, que tu n'as pas l'habitude de faire". - "C'est l'étonnement, dit-il, j'ai vu quelques-uns de ma Communauté attaquer la Ka'ba à la recherche d'un Qoraychite qui y a pris refuge. Arrivés à un certain endroit du désert, ces gens y furent engloutis". - "O Envoyé d'Allâh, répondîmes-nous, un même chemin peut grouper des gens de diverses intentions". -"Certes, dit alors le Prophète, il y a eu entre eux ceux qui sont bien conscients de leur objectif (attaquer la Maison Sacrée), ceux qui sont contraints à les suivre et il y a eu enfin les voyageurs suivant accidentellement leur chemin. Cependant, ils seront tous engloutis mais ils seront en revanche ressuscités selon leurs intentions".

Les troubles se produiront comme la pluie qui tombe

Lire la suite...

Livre 52 - Paradis, ses délices et ses habitants

 

L'authentique de Mouslim


Livre 52 - Paradis, ses délices et ses habitants

 


5050. D'après Abou Hourayra (رضي الله عنه), l'Envoyé d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit: Allâh, l'Exalté a dit: "J'ai préparé pour ceux de Mes serviteurs qui sont vertueux ce qu'aucun œil n'a vu, qu'aucune oreille n'a entendu et ce que n'a jamais venu à l'esprit d'aucun être humain". Ce qui confirme cela dans le Livre d'Allâh est ce verset: Aucun être ne sait ce qu'on a réservé pour eux comme réjouissance pour les yeux, en récompense de ce qu'ils œuvraient!

Au Paradis, il y a un arbre sous l'ombre duquel un cavalier pourra marcher cent ans sans la dépasser

5054. D'après Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Il y a au Paradis un arbre à l'ombre duquel un voyageur sur sa monture peut cheminer pendant cent ans".

5055. D'après Sahl Ibn Sa'd (رضي الله عنه), l'Envoyé d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Il y a au Paradis un arbre à l'ombre duquel un voyageur sur sa monture peut marcher cent ans sans quand même arriver à l'extrémité de l'ombre".

5056. D'après Abou Sa'îd Al-Khoudri (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Il y a au Paradis un arbre dont un cavalier sur un coursier rapide et en bon état, ne saurait atteindre l'extrémité (de son ombre) en cent ans".

Satisfaction d'Allâh accordée aux élus du Paradis sans qu'Il ne se courrouce contre eux

5057. D'après Abou Sa'îd Al-Khoudri (رضي الله عنه), l'Envoyé d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit: Allâh dira aux élus du paradis: - "Hé! Gens du Paradis!". - "Nous voici, nous voici, répondons à Ton appel, le Bien est entre Tes mains", répondront-ils. - "Etes-vous satisfaits?". - "Comment ne le serions-nous pas alors que Tu nous as donné ce que Tu n'as donné à aucune de Tes créatures". - "Voulez-vous que Je vous donne ce qui est encore mieux que cela". - "Seigneur, quelle chose serait-elle meilleure que cela?". - "Je vous accorderai toute Ma satisfaction et jamais, dorénavant, Je ne serai irrité contre vous".

Les élus du Paradis apercevront ceux qui seront dans leurs demeures, comme on voit (actuellement) l'étoile dans le ciel

Lire la suite...

© 2008 . | Path2Islam