Tweet Box

Apprendre l'Islam

 

 NouveauxMusulmans.com

 

nmu

 

 

 

Scroll

 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


Verset de Coran

53 41 Ensuite il en sera récompensé pleinement,

Haadith Aleatoire

 

Anas   a dit :
J'ai entendu le Messager d'Allah  dire : 
Allah  le Très-Haut dit :
"Ô fils d'Adam ! Tant que tu M'implores et que tu espères en Moi, Je te pardonnerai tes péchés et Je ne m'en soucierai pas.  
Ô fils d'Adam ! Si tes péchés atteignaient les nuages du ciel, et que tu implores Mon pardon, Je te pardonnerai, et Je ne m'en soucierai pas. 
Ô fils d'Adam ! Si tu Me rencontres avec l'équivalent de tous les péchés de la terre, sans rien M'associer, Je te donnerai l'équivalent en pardon." 
Rapporté pat Tirmidhi ( Riyad Es-Salihine chapitre 52 hadith 442 )

 

Social

Follow us on

Follow us on Youtube

WhatsApp This Page Now

The Old Airport Dawah Office Arabic website

Videos Catégories


English

French

Espanol

Various languages

Quran

 

 

 

Path2Islam FaceBook

United States 74.9% United States
France 9.7% France
Saudi Arabia 2.7% Saudi Arabia
Romania 1.3% Romania
United Kingdom 1.3% United Kingdom
Algeria 1.3% Algeria
Canada 1.1% Canada
Total:  98  Pays

0602761

En ligne:13
Aujourd'hui:219

Livre 346 - L'interdiction de la continuité dans le jeûne..Livre 355 - L'interdiction au citadin de vendre pour le campagnard .

Les Jardins des Vertueux

 

 

Livre 346 - L'interdiction de la continuité dans le jeûne, c'est-à-dire l'interdiction de jeûner deux jours de suite ou plus sans rien manger ni boire entre eux


1764. Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه) et 'Aïcha (رضي الله عنها), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a interdit de jeûner plus d'un jour sans interruption. (Al-Boukhari, Mouslim)

عن أبي هريرة وعائشة رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُما أن النبي صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم نهى عن الوصال. مُتَّفَقٌ عَلَيْهِ

1765. Ibn 'Omar (رضي الله عنهما) rapporte : «Le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a interdit de jeûner plus d'un jour sans interruption. On lui dit : «Tu le fais pourtant toi-même».
Il dit : «Je ne suis pas comme vous, car mon Seigneur me fournit à manger et à boire». (Al-Boukhari, Mouslim)

و عن ابن عمر رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُما قال: نهى رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم عن الوصال، قالوا: إنك تواصل؟ قال: <إني لست مثلكم؛ إني أُطعَم وأسقى> مُتَّفَقٌ عَلَيْهِ. وهذا لفظ البخاري

 


Livre 347 - L'interdiction de s'asseoir sur la tombe

 

 


1766. Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه) ,le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) adit : "Il est préferable à l'un de vous de s'asseoir sur une braise qui lui brûle ses vêtements pour arriver à sa peau que de s'asseoir sur une tombe".(Mouslim)


عن أبي هريرة رَضيَ اللَّهُ عَنْهُ قال، قال رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم: <لأن يجلس أحدكم على جمرة فتحرق ثيابه فتخلص إلى جلده خير له من أن يجلس على قبر> رَوَاهُ مُسْلِمٌ

 

Livre 348 - L'interdiction de blanchir la tombe et d'élever sur elle une construction


1767. Selon Jâbir (رضي الله عنه) , le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a interdit de blanchir à la chaux la tombe, de s'asseoir dessus et d'élever sur elle une construction. (Mouslim)

عن جابر رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ قال: نهى رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم أن يجصص القبر وأن يقعد عليه وأن يبنى عليه. رَوَاهُ مُسْلِمٌ


Livre 349 - L'interdiction formelle pour l'esclave de quitter son maître sans son autorisation


1768. Selon Jarir (رضي الله عنه) , le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Tout esclave qui quitte son maître sans sa permission devient renié par ma communauté". (Mouslim)

عن جرير بن عبد اللَّه رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ قال، قال رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم: <أيما عبد أبق فقد برئت منه الذمة> رَوَاهُ مُسْلِمٌ

1769. Selon lui encore, le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Quand l'esclave quitte son maître sans sa permission, Allah ne lui agréé plus sa prière". (Mouslim)

Dans une autre version : "Il devient mécréant".

و عنه رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ عن النبي صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم قال: <إذا أبق العبد لم تقبل له صلاة> رَوَاهُ مُسْلِمٌ

وفي رواية: <فقد كفر>

 

Livre 350 - L'interdiction d'intercéder dans les châtiments concernant les limites d'Allâh

 


Allâh (تعالى) a dit : {La fornicatrice et le fornicateur, donnez à chacun d'eux cent coups de fouet et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l'exécution de la loi d'Allâh si vous croyez vraiment en Allâh et au jour ultime}. (24/2)

قال اللَّه تعالى (النور 2): الزانية والزاني فاجلدوا كل واحد منهما مائة جلدة، ولا تأخذكم بهما رأفة في دين اللَّه إن كنتم تؤمنون بالله واليوم الآخر}

1770. 'Aïcha (رضي الله عنها) rapporte que les Qoraychites se préoccupèrent du cas de la femme du clan Makhzùm qui avait volé. Ils dirent : "Qui veut bien intercéder pour elle auprès du Messager d'Allâh?"
Ils dirent : "Et qui donc oserait lui parler si ce n'est Ousâma Ibn Zayd, le bien-aimé du Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم)?".
Ousâma alla donc lui en parler et le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) lui dit : "Intercèdes-tu donc dans un châtiment fixé par Allâh?" Puis il se leva pour leur faire un discours dont voici la fin : "Ce qui a amené la perte de vos prédécesseurs c'est qu'ils laissaient impuni le noble qui volait et appliquaient le châtiment fixé par Allâh au voleur faible. Par Allâh! Si Fâtima, la fille de Mouhammad (صلى الله عليه و سلم), avait volé, je lui aurais coupé la main". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Dans une autre version : "Le visage du Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) changea de couleur et il dit : "Intercèdes-tu dans l'un des châtiments fixés par Allâh?" Ousâma lui dit : "? Messager d'Allâh! Pri'Allâh de m'absoudre". Le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) donna alors l'ordre de couper la main de la femme.

و عن عائشة رَضِيَ اللَّهُ عَنْها أن قريشاً أهمهم شأن المرأة المخزومية التي سرقت، فقالوا: من يكلم فيها رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم؟ فقالوا: ومن يجترئ عليه إلا أسامة بن زيد حب رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم، فكلمه أسامة فقال رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم: <أتشفع في حد من حدود اللَّه تعالى!> ثم قام فاختطب ثم قال: <إنما أهلك الذين من قبلكم أنهم كانوا إذا سرق فيهم الشريف تركوه، وإذا سرق فيهم الضعيف أقاموا عليه الحد؛ وأيم اللَّه لو أن فاطمة بنت محمد سرقت لقطعت يدها!> مُتَّفَقٌ عَلَيْهِ

وفي رواية: <فتلون وجه رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم فقال: <أتشفع في حد من حدود اللَّه!> فقال أسامة: استغفر لي يا رَسُول اللَّهِ، قال: ثم أمر بتلك المرأة فقطعت يدها

 

 

Livre 351 - L'interdiction de faire ses besoins dans la voie publique, ou dans l'ombre où s'assoient les gens, ou dans leurs sources d'eau

 


Allâh le Très-Haut a dit : "Ceux qui font du tort aux croyants sans qu'ils n'aient rien fait, se sont réellement chargés d'un mensonge effronté et d'un péché évident". (33/58)

قال اللَّه تعالى (الأحزاب 58): والذين يؤذون المؤمنين والمؤمنات بغير ما اكتسبوا فقد احتملوا بهتاناً وإثماً مبيناً

1771. Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Mettez-vous à l'abri de deux sources de malédiction".
Ils dirent : "Et quelles sont-elles?"
Il dit : "Faire ses besoins dans la voie publique ou dans l'ombre où s'assoient les gens". (Mouslim)

و عن أبي هريرة رَضيَ اللَّهُ عَنْهُ أن رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم قال: <اتقوا اللاعنين> قالوا: وما اللاعنان؟ قال: <الذي يتخلى في طريق الناس أو في ظلهم> رَوَاهُ مُسْلِم


 

 

Livre 352 - L'interdiction de déverser ses urines ou autres choses pareilles dans l'eau stagnante


1772. Jâbir (رضي الله عنه) rapporte que le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a interdit d'uriner dans l'eau stagnante. (Mouslim)

عن جابر رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ أن رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم نهى أن يبال في الماء الراكد. رَوَاهُ مُسْلِمٌ

 

Livre 353 - La réprobation de faire des préférences à l'un de ses enfants par quelque donation

 

1773. An-nou'màn Ibn Bashir (رضي الله عنهما) rapporte que son père l'emmena au Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) à qui il dit : "Je viens de donner à mon fils que voici l'un de mes esclaves".
Le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) lui dit : "As-tu donné la même chose à chacun de tes autres enfants?"
Il dit : "Non".
Le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) lui dit : "Reprends ton esclave".

Dans une autre version : "Le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) dit : "As-tu donné la même chose à tous tes autres enfants?"
Il dit : "Non".
Il dit : "Craignez donc Allâh et soyez équitables avec vos enfants". Mon père revint alors sur sa donation".

Dans une autre version : "Le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) dit alors : "? Bashir! As-tu d'autres enfants?"
Il dit : "Oui".
Il dit : "As-tu donné à chacun d'eux la même chose?"
Il dit : "Non".
Il lui dit : "Ne me prends pas alors à témoin car je ne témoigne pas pour une injustice".

Dans une autre version : "Prends à témoin quelqu'un d'autre que moi". Puis il ajouta : "Serais-tu heureux de trouver en eux tous la même piété filiale?"
Il dit : "Bien sûr que oui!"
Il dit : "Alors renonce à ce que tu as fait". (Al-Boukhâri, Mouslim)

عن النعمان بن بشير رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُما أن أباه أتى به رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم فقال: إني نحلت ابني هذا غلاماً كان لي. فقال رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم: <أكل ولدك نحلته مثل هذا؟> فقال لا. فقال رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم: فارجعه

وفي رواية: فقال رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم: <أفعلت هذا بولدك كلهم؟> قال لا. قال: <اتقوا اللَّه واعدلوا في أولادكم> فرجع أبي فرد تلك الصدقة

وفي رواية: فقال رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم: <يا بشير ألك ولد سوى هذا؟> قال نعم، قال: <أكلهم وهبت له مثل هذا؟> قال لا، قال: <فلا تشهدني إذاً؛ فإني لا أشهد على جور>

وفي رواية: لا تشهدني على جور!

وفي رواية: <أشهد على هذا غيري!> ثم قال: <أيسرك أن يكونوا إليك في البر سواء؟> قال بلى، قال: <فلا إذاً> مُتَّفَقٌ عَلَيْهِ

 

 

Livre 354 - L'interdiction à la femme de porter le deuil d'un mort au-delà de trois jours, sauf celui de son mari qui doit durer quatre mois et dix nuits

 


1774. Zaynab Bint Abi Salama (رضي الله عنها) rapporte : "Je suis entré chez l'épouse du Prophète (صلى الله عليه و سلم) Oum Habiba (رضي الله عنها) lorsque mourut son père Abou Soufyan Ibn Harb (رضي الله عنه). Elle se fit apporter un flacon de parfum de couleur jaunâtre. Elle en appliqua à une petite fille et en toucha ses deux joues en disant : "Par Allâh je n'éprouve aucun désir de me parfumer mais j'ai entendu le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) dire du haut de sa chaire : "Il n'est pas permis à la femme croyant en Allâh et au jour ultime de porter le deuil d'un mort plus de trois nuits sauf celui de son mari qui doit durer quatre mois et dix nuits".
Zaynab a dit : "Je suis entrée chez Zaynab Bint Jahsh (رضي الله عنها) qui venait de perdre son frère. Elle se fit apporter un flacon de parfum. Elle le toucha de ses doigts en disant : "Par Allâh je n'éprouve aucun désir de me parfumer mais j'ai entendu le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) du haut de sa chaire dire : "Il n'est pas permis à la femme croyant en Allah et au jour ultime de porter le deuil d'un mort plus de trois nuits, sauf celui de son mari qui doit durer quatre mois et dix nuits". (Al-Boukhari, Mouslim)

 
عن زينب بنت أبي سلمة رَضِيَ اللَّهُ عَنْها قالت: دخلت على أم حبيبة زوج النبي صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم حين توفي أبوها أبو سفيان بن حرب رَضِي اللَّه عَنْهُ فدعت بطيب فيه صُفْرَةُ خَلُوق أو غيره فدهنت منه جارية ثم مست بعارضيها ثم قالت: والله ما لي بالطيب من حاجة غير أني سمعت رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم يقول على المنبر: <لا يحل لامرأة تؤمن بالله واليوم الآخر أن تحد على ميت فوق ثلاث ليال إلا على زوج أربعة أشهر وعشراً> قالت زينب: ثم دخلت على زينب بنت جحش رَضِيَ اللَّهُ عَنْها حين توفي أخوها فدعت بطيب فمست منه ثم قالت: أما والله ما لي بالطيب من حاجة غير أني سمعت رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم يقول على المنبر: <لا يحل لامرأة تؤمن بالله واليوم الآخر أن تحد على ميت فوق ثلاث إلا على زوج أربعة أشهر وعشراً> مُتَّفَقٌ عَلَيْهِ

 

Livre 355 - L'interdiction au citadin de vendre pour le campagnard et de sortir à la rencontre des caravanes. L'interdiction de casser le marché de son frère ni de demander la main de sa promise sauf avec sa permission ou s'il y renonce de son propre grès

 


1775. Selon Anas (رضي الله عنه) , le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a interdit au citadin de vendre pour le campagnard même s'il est son frère germain. (Al-Boukhâri, Mouslim)

عن أنس رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ قال: نهى رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم أن يبيع حاضر لباد وإن كان أخاه لأبيه وأمه. مُتَّفَقٌ عَلَيْهِ

1776. Selon Ibn 'Omar (رضي الله عنهما), le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Ne sortez pas à la rencontre des marchandises avant qu'on ne les décharge dans les marchés". (Al-Boukhari, Mouslim)

و عن ابن عمر رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ قال، قال رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم: <لا تتلقوا السلع حتى يهبط بها إلى الأسواق> مُتَّفَقٌ عَلَيْهِ

1777. Selon Ibn 'Abbas (رضي الله عنه) , le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Ne sortez pas au devant des caravanes et que le citadin ne vende pas pour le campagnard".
Tâwous lui demanda : "Que veut dire la vente du citadin pour le campagnard?"
Il dit : "Qu'il lui sert d'intermédiaire". (Al-Boukhâri, Mouslim)

و عن ابن عباس رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ قال، قال رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم: <لا تتلقوا الركبان ولا يبع حاضر لباد> فقال له طاووس: ما لا يبع حاضر لباد؟ قال: لا يكون له سمساراً. مُتَّفَقٌ عَلَيْهِ

1778. Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه) , le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a interdit au citadin de vendre pour le campagnard. Il a interdit aussi les enchères truquées, de même que de casser le marché de son frère ni de demander la main de sa promise. Il a interdit à la femme de chercher à faire divorcer sa soeur (= sa prochaine) pour lui prendre son mari.

Dans une autre version : Il a interdit d'aller à la rencontre des caravanes et au citadin de vendre pour le campagnard. Il a interdit à la femme de poser comme condition de son acceptation d'épouser un homme qu'il répudie sa première femme. Il a interdit toute surenchère après la conclusion du marché. Il a interdit les enchères truquées et de ne pas traire la bête et attendre pour que ses mamelles paraissent grosses. (Al-Boukhâri, Mouslim)

و عن أبي هريرة رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ قال: نهى رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم أن يبيع حاضر لباد، ولا تناجشوا ولا يبع الرجل على بيع أخيه ولا يخطب على خطبة أخيه، ولا تسأل المرأة طلاق أختها لتكفأ ما في إنائها>

وفي رواية قال: نهى رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم عن التلقي، وأن يبتاع المهاجر للأعرابي وأن تشترط المرأة طلاق أختها، وأن يستام الرجل على سوم أخيه، ونهى عن النجش والتَّصْرِيَة. مُتَّفَقٌ عَلَيْهِ

1779. Selon Ibn 'Omar (رضي الله عنهما), le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Que l'un de vous ne casse pas le marché de son frère et qu'il ne demande pas la main de sa promise sauf avec sa permission". (Al-Boukhâri, Mouslim)

و عن ابن عمر رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُما أن رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم قال: <لا يبع بعضكم على بعض ولا يخطب على خطبة أخيه إلا أن يأذن له> مُتَّفَقٌ عَلَيْهِ. وهذا لفظ مسلم

1780. Selon 'Oqba Ibn 'Amer (رضي الله عنه) , le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Le croyant est le frère du croyant. Il n'est pas permis à un croyant de casser le marché de son frère ni de demander la main de sa promise sauf s'il y renonce de son propre gré". (Mouslim)

و عن عقبة بن عامر رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ أن رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم قال: <المؤمن أخو المؤمن، فلا يحل لمؤمن أن يبتاع على بيع أخيه ولا يخطب على خطبة أخيه حتى يذر> رَوَاهُ مُسْلِمٌ


 

© 2008 . | Path2Islam