Tweet Box

Apprendre l'Islam

 

 NouveauxMusulmans.com

 

nmu

 

 

 

Scroll

 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


Verset de Coran

4 172 Jamais le Messie ne trouve indigne d´être un serviteur d´Allah, ni les Anges rapprochés [de Lui]. Et ceux qui trouvent indigne de L´adorer et s´enflent d´orgueil... Il les rassemblera tous vers Lui.

Haadith Aleatoire

 

Anas   a dit :
J'ai entendu le Messager d'Allah  dire : 
Allah  le Très-Haut dit :
"Ô fils d'Adam ! Tant que tu M'implores et que tu espères en Moi, Je te pardonnerai tes péchés et Je ne m'en soucierai pas.  
Ô fils d'Adam ! Si tes péchés atteignaient les nuages du ciel, et que tu implores Mon pardon, Je te pardonnerai, et Je ne m'en soucierai pas. 
Ô fils d'Adam ! Si tu Me rencontres avec l'équivalent de tous les péchés de la terre, sans rien M'associer, Je te donnerai l'équivalent en pardon." 
Rapporté pat Tirmidhi ( Riyad Es-Salihine chapitre 52 hadith 442 )

 

Social

 

Follow us on

Follow us on Youtube

<
<
<
<
<

Videos Catégories


English

French

Espanol

Various languages

Quran

 

 

 

Path2Islam FaceBook

La célébration des anniversaires et autres festivités similaires

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La célébration des anniversaires et autres festivités similaires.

Q : Certains cheikhs ont inventés des festivités dont je ne connais pas la source dans la loi divine, comme la célébration de la naissance du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, de la nuit du voyage nocturne et de l’ascension (Al-Isrâ wal-Mi’râj), et de l’émigration (Hijra) du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui.

Nous aimerions que vous nous indiquiez clairement quelles sont les preuves de la loi divine qui légitiment de tels actes, afin que nous soyons informés.

 

R : Il n’y a aucun doute qu’Allah a parachevé la religion de cette communauté et a parfait Son bienfait sur elle. Comme l’a dit Allah, exalté soit-Il :

« Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’islam comme religion pour vous. »[1]

 

Allah a mis un terme à la vie de Son Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, après que celui-ci ait clairement transmis le message. Allah a parfait à travers lui les lois religieuses. Il n’est donc du droit de personne d’inventer dans Sa religion ce qu’Allah, exalté soit-Il, n’a pas prescrit, comme l’a dit le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui :

 

« Quiconque innove dans notre religion une chose qui n’en fait pas partie, cette chose sera rejetée. »[2]

 

Al-Bukhârî et Muslim sont unanimes au sujet de l’authenticité de ce hadith rapporté par ‘Â’îcha, qu’Allah l’agrée. Muslim a rapporté dans son Sahîh, d’après elle aussi, qu’Allah l’agrée, que le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

 

« Quiconque commet un acte pour lequel un ordre de notre part n’a pas été donné, son acte sera rejeté. »[3]

 

Le sens du mot « rejeté » signifie que l’acte est repoussé, et qu’il n’est pas permis de le mettre en pratique, car c’est un rajout dans la religion qu’Allah n’a pas autorisé. Or, Allah, exalté soit-Il, a dénigré quiconque fait cela, dans Son Livre explicite, dans la sourate La Concertation  :

s042 v021

« Ou bien auraient-ils des associés [à Allah] qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu’Allah n’a jamais permises ? »[4]

 

Dans le Sahîh de Muslim d’après Jâbir, qu’Allah l’agrée, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, avait l’habitude dire dans son prêche du vendredi :

 

« La meilleure des paroles est le Livre d’Allah, et la meilleure des voies est la voie de Muhammad, prière et salut d’Allah sur lui, et les pires choses sont celles inventées, et toute innovation est un égarement. »[5]

 

Les hadiths et les récits (Âthâr) concernant la réprobation des innovations et la mise en garde des gens contre elles sont nombreux, mais la brièveté de la réponse que nous donnons ici ne nous permet pas de tous les citer.

 

En outre, les différentes festivités citées dans la question n’ont pas été fêtées par le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, alors qu’il est celui qui aime le plus le bien pour sa communauté et le plus savant concernant la Loi divine. Il est aussi la personne la plus soucieuse de la guidée de la communauté et de son orientation vers ce qui lui est bénéfique et ce qui satisfait son Seigneur, Exalté soit-Il. Ses Compagnons, qu’Allah les agrée, ne les ont pas fêtées non plus, alors qu’ils sont les meilleures personnes et les plus savants après les prophètes, et les plus soucieux de faire le bien.

 

De même, les imams de la guidée parmi les générations privilégiées ne les ont pas fêtées. Mais ce sont plutôt certaines personnes à notre époque qui les ont inventées, certains d’entre eux par effort personnel (Ijtihâd) et en croyant que c’est une chose bénéfique (Istihsân) mais sans preuve aucune. La plupart, cependant, ne les ont pratiquées que par imitation de leurs prédécesseurs. Il est du devoir de tous d’emprunter la voie du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, et de ses Compagnons, qu’Allah les agrée, et d’être vigilants quant à ce que les gens ont inventé dans la religion après eux. C’est cela la voie droite et la méthode pleine de rectitude, comme l’a dit Allah, exalté soit-Il :

s006 v153 3

« Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc ; et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie. Voilà ce qu’Il vous enjoint. Ainsi atteindrez-vous la piété. »[6]

 

On rapporte authentiquement selon ‘Abdullah ibn Mass’ûd, qu’Allah l’agrée, que le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a récité ce verset à ses Compagnons, puis a tracé une longue ligne en disant :

 

« Ceci est le chemin d’Allah »

puis il en traça plusieurs autres à droite et à gauche (de la première) en disant :

 

« Et voici les sentiers, sur chacun d’eux se trouve un démon qui invite les gens à le suivre. »[7]

Puis il récita le verset suivant :

s006 v153court 1

« Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc ; et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie. »[8]

Et Allah, exalté soit-Il, dit :

 

s059 v0071 1

s0059 v0072

 

« Prenez ce que le Messager vous donne ; et ce qu’il vous interdit, abstenez-vous en ; et craignez Allah car Allah est dur en punition. »[9]

 

A la lumière de ce que nous avons cité comme preuves, il apparaît clairement que ces fêtes sont toutes des innovations, et qu’il est du devoir des musulmans de les délaisser et de s’en préserver. Ce qui est prescrit aux musulmans de faire est de s’instruire au sujet de leur religion, d’accorder une grande importance à l’étude de la vie du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, et son application à tout moment, et pas seulement lors de son anniversaire en particulier. En outre, il y a dans ce qu’Allah, exalté soit-Il, a prescrit de quoi se passer de ce qui a été inventé comme innovation.

 

Quant à la nuit du voyage nocturne et de l’ascension, l’avis le plus authentique chez les savants est que l’on ne connaît pas sa date, et que tous les hadiths qui nous sont parvenus concernant sa date précise sont des hadiths faibles et ne remontant pas authentiquement au Prophète, prière et salut d’Allah sur lui. Ceux qui affirment qu’il s’agit de la nuit du 27ème jour du mois de Rajab se sont trompés, car ils n’ont aucune preuve de la loi divine pour appuyer leurs propos. Quand même bien on supposerait que la date de cette nuit soit connue, la célébrer est de toute façon une innovation, car c’est un ajout dans la religion qu’Allah n’a pas autorisé. Si effectivement cela avait été prescrit, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, et ses Compagnons, qu’Allah les agrée, auraient été les premiers à le pratiquer, et auraient été plus soucieux à ce sujet que leurs successeurs.

 

Il en va de même pour ce qui est de l’époque de l’hégire. Si sa célébration avait été prescrite, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, et ses Compagnons l’auraient célébrée, et s’ils l’avaient célébrée, cela nous serait parvenu… et étant donné que cela ne nous est pas parvenu, c’est la preuve que c’est une innovation.[10]

 

Je demande à Allah, exalté soit-Il, qu’Il améliore la situation des musulmans, et qu’Il leuroctroie la compréhension de la religion, et qu’Il nous protège, ainsi que vouset eux de toutes les innovations et inventions, et qu’Il permette à chacun desuivre Sa voie droite, car Il est Capable de tout. Qu’Allah bénisse et salueSon serviteur et messager, notre Prophète Muhammad, sa famille, ses Compagnonset ceux qui les suivent de la meilleure manière jusqu’au Jour de la Rétribution.

 

 

  • Fatwa de Cheikh Ben Baz
  • Kitab ut-Tahdhîr min il-Bida’, pages 46 à 49.

 



[1] La Table Servie, v. 3.

[2] Rapporté par Al-Bukhârî, chapitre de la réconciliation, n°2697 et Muslim, chapitre des jugements, n°1718.

[3] Rapporté par Al-Bukhârî avec une chaîne de rapporteurs coupée à la base (Mu’allaq), chapitres des ventes et de l’attachement ferme au Coran et à la Sunna. Rapporté aussi par Muslim avec la chaîne de rapporteurs intégrale, chapitre des jugements, 1718-18.

[4] La Concertation, v. 21.

[5] Rapporté par Muslim, chapitre de la prière du vendredi, n°867.

[6] Les Bestiaux, v. 153.

[7] Rapporté par Ahmad (1/425,465) et Ad-Dârimî en introduction, n°206.

[8] Les Bestiaux, v. 153.

[9] L’Exode , v. 7.

[10] Ceci est une réponse à ceux qui fêtent la nouvelle année de l’hégire. Qu’Allah nous préserve de l’égarement ! [N. du T.]

Q : Certains cheikhs ont inventés des festivités dont je ne connais pas la source dans la loi divine, comme la célébration de la naissance du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, de la nuit du voyage nocturne et de l’ascension (Al-Isrâ wal-Mi’râj), et de l’émigration (Hijra) du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui.

Nous aimerions que vous nous indiquiez clairement quelles sont les preuves de la loi divine qui légitiment de tels actes, afin que nous soyons informés.

 

R : Il n’y a aucun doute qu’Allah a parachevé la religion de cette communauté et a parfait Son bienfait sur elle. Comme l’a dit Allah, exalté soit-Il :

« Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’islam comme religion pour vous. »[1]

 

Allah a mis un terme à la vie de Son Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, après que celui-ci ait clairement transmis le message. Allah a parfait à travers lui les lois religieuses. Il n’est donc du droit de personne d’inventer dans Sa religion ce qu’Allah, exalté soit-Il, n’a pas prescrit, comme l’a dit le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui :

 

« Quiconque innove dans notre religion une chose qui n’en fait pas partie, cette chose sera rejetée. »[2]

 

Al-Bukhârî et Muslim sont unanimes au sujet de l’authenticité de ce hadith rapporté par ‘Â’îcha, qu’Allah l’agrée. Muslim a rapporté dans son Sahîh, d’après elle aussi, qu’Allah l’agrée, que le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

 

« Quiconque commet un acte pour lequel un ordre de notre part n’a pas été donné, son acte sera rejeté. »[3]

 

Le sens du mot « rejeté » signifie que l’acte est repoussé, et qu’il n’est pas permis de le mettre en pratique, car c’est un rajout dans la religion qu’Allah n’a pas autorisé. Or, Allah, exalté soit-Il, a dénigré quiconque fait cela, dans Son Livre explicite, dans la sourate La Concertation  :

« Ou bien auraient-ils des associés [à Allah] qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu’Allah n’a jamais permises ? »[4]

 

Dans le Sahîh de Muslim d’après Jâbir, qu’Allah l’agrée, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, avait l’habitude dire dans son prêche du vendredi :

 

« La meilleure des paroles est le Livre d’Allah, et la meilleure des voies est la voie de Muhammad, prière et salut d’Allah sur lui, et les pires choses sont celles inventées, et toute innovation est un égarement. »[5]

 

Les hadiths et les récits (Âthâr) concernant la réprobation des innovations et la mise en garde des gens contre elles sont nombreux, mais la brièveté de la réponse que nous donnons ici ne nous permet pas de tous les citer.

 

En outre, les différentes festivités citées dans la question n’ont pas été fêtées par le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, alors qu’il est celui qui aime le plus le bien pour sa communauté et le plus savant concernant la Loi divine. Il est aussi la personne la plus soucieuse de la guidée de la communauté et de son orientation vers ce qui lui est bénéfique et ce qui satisfait son Seigneur, Exalté soit-Il. Ses Compagnons, qu’Allah les agrée, ne les ont pas fêtées non plus, alors qu’ils sont les meilleures personnes et les plus savants après les prophètes, et les plus soucieux de faire le bien.

 

De même, les imams de la guidée parmi les générations privilégiées ne les ont pas fêtées. Mais ce sont plutôt certaines personnes à notre époque qui les ont inventées, certains d’entre eux par effort personnel (Ijtihâd) et en croyant que c’est une chose bénéfique (Istihsân) mais sans preuve aucune. La plupart, cependant, ne les ont pratiquées que par imitation de leurs prédécesseurs. Il est du devoir de tous d’emprunter la voie du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, et de ses Compagnons, qu’Allah les agrée, et d’être vigilants quant à ce que les gens ont inventé dans la religion après eux. C’est cela la voie droite et la méthode pleine de rectitude, comme l’a dit Allah, exalté soit-Il :

« Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc ; et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie. Voilà ce qu’Il vous enjoint. Ainsi atteindrez-vous la piété. »[6]

 

On rapporte authentiquement selon ‘Abdullah ibn Mass’ûd, qu’Allah l’agrée, que le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a récité ce verset à ses Compagnons, puis a tracé une longue ligne en disant :

 

« Ceci est le chemin d’Allah »

puis il en traça plusieurs autres à droite et à gauche (de la première) en disant :

 

« Et voici les sentiers, sur chacun d’eux se trouve un démon qui invite les gens à le suivre. »[7]

Puis il récita le verset suivant :

« Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc ; et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie. »[8]

Et Allah, exalté soit-Il, dit :

« Prenez ce que le Messager vous donne ; et ce qu’il vous interdit, abstenez-vous en ; et craignez Allah car Allah est dur en punition. »[9]

 

A la lumière de ce que nous avons cité comme preuves, il apparaît clairement que ces fêtes sont toutes des innovations, et qu’il est du devoir des musulmans de les délaisser et de s’en préserver. Ce qui est prescrit aux musulmans de faire est de s’instruire au sujet de leur religion, d’accorder une grande importance à l’étude de la vie du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, et son application à tout moment, et pas seulement lors de son anniversaire en particulier. En outre, il y a dans ce qu’Allah, exalté soit-Il, a prescrit de quoi se passer de ce qui a été inventé comme innovation.

 

Quant à la nuit du voyage nocturne et de l’ascension, l’avis le plus authentique chez les savants est que l’on ne connaît pas sa date, et que tous les hadiths qui nous sont parvenus concernant sa date précise sont des hadiths faibles et ne remontant pas authentiquement au Prophète, prière et salut d’Allah sur lui. Ceux qui affirment qu’il s’agit de la nuit du 27ème jour du mois de Rajab se sont trompés, car ils n’ont aucune preuve de la loi divine pour appuyer leurs propos. Quand même bien on supposerait que la date de cette nuit soit connue, la célébrer est de toute façon une innovation, car c’est un ajout dans la religion qu’Allah n’a pas autorisé. Si effectivement cela avait été prescrit, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, et ses Compagnons, qu’Allah les agrée, auraient été les premiers à le pratiquer, et auraient été plus soucieux à ce sujet que leurs successeurs.

 

Il en va de même pour ce qui est de l’époque de l’hégire. Si sa célébration avait été prescrite, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, et ses Compagnons l’auraient célébrée, et s’ils l’avaient célébrée, cela nous serait parvenu… et étant donné que cela ne nous est pas parvenu, c’est la preuve que c’est une innovation.[10]

 

Je demande à Allah, exalté soit-Il, qu’Il améliore la situation des musulmans, et qu’Il leuroctroie la compréhension de la religion, et qu’Il nous protège, ainsi que vouset eux de toutes les innovations et inventions, et qu’Il permette à chacun desuivre Sa voie droite, car Il est Capable de tout. Qu’Allah bénisse et salueSon serviteur et messager, notre Prophète Muhammad, sa famille, ses Compagnonset ceux qui les suivent de la meilleure manière jusqu’au Jour de la Rétribution.

 

 

  • Fatwa de Cheikh Ben Baz
  • Kitab ut-Tahdhîr min il-Bida’, pages 46 à 49.


[1] La Table Servie, v. 3.

[2] Rapporté par Al-Bukhârî, chapitre de la réconciliation, n°2697 et Muslim, chapitre des jugements, n°1718.

[3] Rapporté par Al-Bukhârî avec une chaîne de rapporteurs coupée à la base (Mu’allaq), chapitres des ventes et de l’attachement ferme au Coran et à la Sunna. Rapporté aussi par Muslim avec la chaîne de rapporteurs intégrale, chapitre des jugements, 1718-18.

[4] La Concertation, v. 21.

[5] Rapporté par Muslim, chapitre de la prière du vendredi, n°867.

[6] Les Bestiaux, v. 153.

[7] Rapporté par Ahmad (1/425,465) et Ad-Dârimî en introduction, n°206.

[8] Les Bestiaux, v. 153.

[9] L’Exode , v. 7.

[10] Ceci est une réponse à ceux qui fêtent la nouvelle année de l’hégire. Qu’Allah nous préserve de l’égarement ! [N. du T.]

© 2008 .Path2Islam | Path2Islam