Tweet Box

Apprendre l'Islam

 

 NouveauxMusulmans.com

 

nmu

 

 

 

Scroll

 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


Verset de Coran

11 111 Très certainement, ton Seigneur fera pleine rétribution à tous pour leurs oeuvres... Il est Parfaitement Connaisseur de ce qu´ils font.

Haadith Aleatoire

17; Selon Abou Hourayra (RA), Le Messager de Dieu a dit : « Celui qui s’est repenti avant que le soleil ne se lève de l’Occident, Dieu agrée son repentir ». (Rapporté par Moslem).

Social

 

Follow us on

Follow us on Youtube

<
<
<
<
<

Videos Catégories


English

French

Espanol

Various languages

Quran

 

 

 

Path2Islam FaceBook

225 - Le mérite de jeûner les mois de Mouharram ..?Livre 233 - Le livre du pèlerinage

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Les jardins des vertueux

 

225 - Le mérite de jeûner les mois de Mouharram (premier mois de l'année lunaire), de Cha'bàn, ainsi que les mois sacrés

 


1246. Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Le jeûne le plus méritoire après celui de Ramadan est celui du mois sacré d'Allâh (Mouharram) et la prière la plus méritoire après la prière obligatoire est celle de la nuit". (Mouslim)

1247. 'Aïcha (رضي الله عنها) a dit : "Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) ne jeûnait à aucun mois plus qu'il ne jeûnait à celui de Sha'bàn. Il jeûnait entièrement Sha'bàn".

Dans une autre version : "Il jeûnait entièrement Sha'bàn sauf quelques jours". (Al-Boukhâri, Mouslim)

1248. Moujiba Al-Bàhiliya rapporte que son père (ou son oncle) vint trouver le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) puis s'en alla et revint le trouver l'année suivante. Son état général et son apparence furent entre-temps affectés par le jeûne continu qu'il y avait observé. Il dit : "? Messager d'Allâh! Est-ce que tu ne me reconnais pas?"
Il dit : "Et qui es-tu?".
Il dit : "Je suis l'homme de la tribu Bahila qui t'a rendu visite l'an dernier".
Il lui dit : "Qu'est-ce qui t'a ainsi affecté alors que tu avais bonne mine?"
Il dit : "Depuis que je t'ai quitté je n'ai plus rien mangé sauf la nuit".
Le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) lui dit : "Tu t'es donc soumis à des tourments?"
Puis il ajouta : "Jeûne le mois de la patience (Ramadan) et un jour de chacun des autres mois".
Il dit : "Ajoute m'en encore!"
Il dit : "Jeûne deux jours par mois".
Il dit : "Ajoute m'en encore!"
Il dit : "Jeûne un certain nombre de jours (et il montra trois doigts) d'un mois sacré puis romps le jeûne, puis de nouveau un certain nombre de jours d'un mois sacré puis rompt le jeûne, puis un certain nombre de jours d'un mois sacré puis romps le jeûne". (Abou Dâwoûd)

 

 

 

Livre 226 - Le mérite du jeûne et autres actions de bien dans les dix premiers jours du mois de Dhou l-hijja

 


1249. Selon Ibn 'Abbâs (رضي الله عنهما), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Il n'y a pas de jours où les actions de bien sont plus aimées d'Allâh que ces jours (il voulait dire les dix premiers jours de Dhou l-hijja)".
Ils dirent : "? Messager d'Allâh! Pas même le combat au service d'Allâh?"
Il dit : "Pas même le combat au service d'Allâh sauf s'il s'agit d'un homme qui sortit offrant sa vie et son argent et ne revint avec aucun des deux". (Al-Boukhâri)

 


Livre 227 - Le mérite du jeûne du jour de 'Arafa (9e jour de Dhou l-hijja) ainsi que le jeûne des neuvième et dixième jours de Mouharram

 


1250. Abou Qatàda (رضي الله عنه) a dit : "On interrogea le Messager d'Allâh sur le jeûne du jour de 'Arafa. Il dit : "Il fait absoudre les péchés de l'an passé et de l'année en cours". (Mouslim)

1251. Ibn 'Abbâs (رضي الله عنهما) rapporte que le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a jeûné le dixième jour de Mouharram et a ordonné de le jeûner". (Al-Boukhâri, Mouslim)

1252. Selon Abou Qatàda (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) fut interrogé une fois sur le jeûne du dixième jour de Mouharram. Il dit : "Il fait absoudre les péchés de l'an passé". (Mouslim)

1253. Selon Ibn 'Abbâs (رضي الله عنهما), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Si je suis encore en vie l'an prochain, je jeûnerai sûrement le neuvième jour de Mouharram". (Mouslim)

 

 

Livre 228 - Où il est bon de jeûner six jours de chawwàl

 


1254. Selon Abou Ayyoùb (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Celui qui a jeûné le mois de Ramadan puis l'a fait suivre de six jours de chawwàl, c'est comme s'il avait jeûné tout le temps". (Mouslim)
 
Livre 228 - Où il est bon de jeûner six jours de chawwàl


1254. Selon Abou Ayyoùb (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Celui qui a jeûné le mois de Ramadan puis l'a fait suivre de six jours de chawwàl, c'est comme s'il avait jeûné tout le temps". (Mouslim)
 

Livre 229 - Où il est bon de jeûner les lundis et les jeudis


1255. Selon Abou Qatâda (رضي الله عنه) , on interrogea le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) sur le jeûne du lundi. Il dit : "C'est un jour où je suis né et où je fus suscité comme Messager". (Mouslim)
1256. Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه) , le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Les oeuvres sont présentées (à Allâh) le lundi et le jeudi et j'aime bien que mes oeuvres soient présentes alors que je jeûne". (At-Tirmidhi)

1257. Selon 'Aïcha (رضي الله عنها), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) tenait à jeûner le lundi et le jeudi. (At-Tirmidhi)

 

 

Livre 230 - Où il est bon de jeûner trois jours par mois

 


Le mieux est de les jeûner dans les trois jours de la pleine lune ("les nuits blanches") à savoir les 13e, 14e et 15e jours du mois lunaire. On dit ailleurs : "Les 12e, 13e et 14e jours". Mais la version la plus sûre et la plus connue est la première.
1258. Abou Hourayra (رضي الله عنه) a dit : "Mon grand ami (le Prophète) m'a recommandé trois choses :
1. Le jeûne de trois jours par mois.
2. Deux unités de prière entre le lever du soleil et midi.
3. Une unité de prière avant de m'endormir". (Al-Boukhâri, Mouslim)

1259. Abou Dardà (رضي الله عنه) a dit : "Mon ami (صلى الله عليه و سلم) m'a recommandé trois choses que je n'abandonnerai jamais tant que je serai en vie :
1. Le jeûne de trois jours par mois.
2. La prière entre le lever du soleil et midi.
3. Et de ne pas m'endormir avant d'avoir clôturé mes prières par une unité de prière". (Mouslim)

1260. Selon 'Abdoullâh Ibn 'Amr Ibn Al-'As (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Le jeûne de trois jours par mois est comme le jeûne de tout le temps". (Al-Boukhâri, Mouslim)

1261. Mou'âdha Al-'Adawiya a demandé à 'Aïcha (رضي الله عنها) : "Est-ce que le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) jeûnait trois jours de chaque mois?"
Elle lui dit : "Oui".
Je dis : "De quelle partie du mois étaient ces trois jours?"
Elle dit : "Cela lui importait peu de quelle partie du mois étaient ces trois jours". (Mouslim)

1262. Selon Abou Dharr (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Si tu jeûnes trois jours par mois, que ce soit, les 13e, 14e et 15e jours". (At-Tirmidhi)

1263. Qatâda Ibn Milhàn (رضي الله عنه) a dit : "Le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) nous ordonnait de jeûner les jours des nuits blanches (13e, 14e et 15e jours). (Abou Dâwoûd)

1264. Selon Ibn 'Abbâs (رضي الله عنهما), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) jeûnait assidûment les jours des nuits blanches (13e, 14e et 15e jours du mois lunaire) même quand il était en voyage. (An-Nasâi)


 

Livre 231 - Le mérite de celui qui assure au jeûneur le repas de rupture du jeûne. Le mérite du jeûneur qui fait partager son repas aux autres. Les bénédictions que doit dire l'hôte pour celui qui le fait manger chez lui

 


1265. Selon Zeyd Ibn Khâled Al-Jouhani (رضي الله عنه) , le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Celui qui assure à un jeûneur son repas de rupture du jeûne, a le même salaire que lui sans toutefois rien diminuer du salaire du jeûneur". (At-Tirmidhi)
1266. Oum 'Oumàra Al-Ansàri rapporte que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) entra une fois chez elle. Elle lui présenta quelque chose à manger.
Il lui dit : "Mange".
Elle dit : "Je jeûne".
Le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) dit : "Quand on mange chez le jeûneur, les anges ne cessent de prier pour lui jusqu'à ce qu'on ait fini de manger". Peut-être même a-t-il dit : "Jusqu'à ce qu'ils soient rassasiés". (At-Tirmidhi)

1267. Selon Anas (رضي الله عنه) , le Prophète (صلى الله عليه و سلم) vint une fois chez Sa'd Ibn 'Oubâda (رضي الله عنه) qui apporta alors du pain et de l'huile. Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) mangea et dit "Puissent les Jeûneurs déjeuner chez vous, puissent les gens pieux manger à votre table et puissent les anges prier pour vous!". (Abou Dâwoûd)

 


Livre 232 - La retraite rituelle - الاعتكاف

 

1268. Selon Ibn 'Omar (رضي الله عنهما), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) observait une retraite de contemplation durant les dix derniers jours de Ramadan. (Al-Boukhâri, Mouslim)

1269. Selon 'Aïcha (رضي الله عنها), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) observait une retraite de contemplation durant les dix derniers jours de Ramadan et ce jusqu'à ce qu'Allâh exalté reprît son âme. Puis ses épouses en firent autant après lui. (Al-Boukhâri, Mouslim)

1270. Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) observait une retraite de contemplation durant dix jours de chaque mois de Ramadan. Dans l'année où il devait mourir, il l'observa durant vingt jours. (Al-Boukhâri)


 

Livre 233 - Le livre du pèlerinage

 


Allâh (تعالى) a dit : {Les gens sont tenus à  l'égard d'Allâh de faire le pèlerinage de la Maison, ceux qui en ont les moyens. Quant à  ceux qui renient, Allâh se passe largement des créatures} (3/97)
1271. Selon Ibn 'Omar (رضي الله عنهما), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "L'Islam a été bâti sur cinq piliers.
1. L'attestation qu'il n'y a de dieu qu'Allâh et que Mouhammad est le Messager d'Allâh.
2. La pratique correcte de la prière.
3. L'acquittement de l'aumône légale (zakat)
4. Le pèlerinage à la Maison (la Ka'ba).
5. Le jeûne de Ramadan. (Al-Boukhâri, Mouslim)

1272. Abou Hourayra (رضي الله عنه) rapporte : "Le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) nous fit un sermon et dit : "? Gens! Allâh vous a prescrit le pèlerinage. Faites-le".
Un homme lui demanda : "Est-ce tous les ans? 0 Messager d'Allâh!" Il se tut jusqu'à  ce que l'homme répétât trois fois la même question.
Le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) lui dit alors : "Si je disais "oui", cela deviendrait pour vous une obligation et vous n'en seriez pas capables". Puis il ajouta : "Tant que je me tais sur une question, ne m'interrogez pas là-dessus. Ceux qui étaient avant vous ne doivent en effet leur perte qu'à  leurs nombreuses questions et à  leur non conformité avec leurs prophètes. Quand je vous ordonne quelque chose, faites-en ce que vous pouvez et quand je vous interdis une chose, abstenez-vous-en (totalement)". (Mouslim)

1273. Toujours selon lui, on demanda au Prophète (صلى الله عليه و سلم) : "Quelle est l'oeuvre la plus méritoire?"
Il dit : "La foi en Allâh et à  son Messager".
On dit : "Et quoi d'autre encore?"
Il dit : "Le combat au service d'Allâh".
On dit : "Et quoi d'autre encore?"
Il dit : "Un pèlerinage pur de tout péché". (Al-Boukhâri, Mouslim)

1274. Abou Hourayra (رضي الله عنه) rapporte encore : "J'ai entendu le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) dire : "Celui qui fait le pèlerinage sans commettre ni immoralité, ni dévergondage, retourne (chez lui) aussi pur que le jour où sa mère l'a mis au monde". (Al-Boukhâri, Mouslim)

1275. Selon lui encore, le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Le petit pèlerinage ('Omra) efface les péchés jusqu'à  la 'Omra suivante. Le pèlerinage pur de tout péché n'a d'autre récompense que le Paradis". (Al-Boukhâri, Mouslim)

1276. 'Aïcha (رضي الله عنها) rapporte : "J'ai dit : "? Messager d'Allâh! La guerre sainte est à  nos yeux l'oeuvre la plus méritoire. Pouvons-nous y prendre part?"
Il dit : "Vous avez pour vous (femmes) la meilleure guerre sainte, à  savoir le pèlerinage pur de tout péché". (Al-Boukhâri)

1277. Selon elle encore, le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Il n'est pas un jour où Allâh affranchit Ses créatures du feu de l'Enfer plus que le jour de 'Arafat". (Mouslim)

1278. Selon Ibn 'Abbàs (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Une 'Omra (petit pèlerinage) faite au cours de Ramadan équivaut au grand pèlerinage ou à  un pèlerinage en ma compagnie". (Al-Boukhâri, Mouslim)

1279. Selon lui encore, une femme dit : "? Messager d'Allâh! Quand Allâh prescrivit l'obligation du pèlerinage, mon père était âgé et ne pouvait se tenir sur sa monture. Puis-je faire le pèlerinage à  sa place?"
Il dit : "Oui". (Al-Boukhâri, Mouslim)

1280. Laqit Ibn 'Amer (رضي الله عنه) vint dire au Prophète (صلى الله عليه و سلم) : "Mon père est un vieillard très âgé ne pouvant faire le pèlerinage, pas même le petit. Il ne peut en effet en supporter le voyage".
Il lui dit : "Fais à  la place de ton père le grand et le petit pèlerinage". (Abou Dâwoûd et At-Tirmidhi)

1281. Asà'b Ibn Yazid (رضي الله عنه) a dit : "On me fit faire le pèlerinage avec le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) dans le pèlerinage d'adieu alors que je n'avais que sept ans". (Al-Boukhâri)

1282. Selon Ibn 'Abbâs (رضي الله عنهما), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) rencontra à  Arrawhà' (contrée voisine de Médine) un groupe de gens montés.
Il dit : "Qui êtes-vous?"
Ils dirent : "Des musulmans. Et toi qui es-tu?"
Il dit : "Le Messager d'Allâh".
Une femme éleva alors un petit enfant en disant : "Est-ce qu'Allâh compte un pèlerinage pour cet enfant?"
Il dit : "Oui et tu as toi-même un salaire". (Mouslim)

1283. Selon Anas (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) fit le pèlerinage sur un chameau qui transportait aussi ses bagages.

1284. Ibn 'Abbàs (رضي الله عنه), a dit : 'Oukà dh, Mijanna et Dhoulmajâz étaient des marchés avant l'Islam. Leurs habitants craignaient de commettre un péché en exerçant leur commerce durant les mois du pèlerinage. C'est alors que descendit le verset suivant : {Ce ne sera nullement pour vous un péché de rechercher quelque bienfait de la part de votre Seigneur} (2/198) dans les mois du pèlerinage". (Al-Boukhâri)

 

© 2008 .Path2Islam | Path2Islam