Tweet Box

Apprendre l'Islam

 

 NouveauxMusulmans.com

 

nmu

 

 

 

Scroll

 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


Verset de Coran

27 52 Voilà donc leurs maisons désertes à cause de leurs méfaits. C´est bien là un avertissement pour des gens qui savent.

Haadith Aleatoire

1; Le calife ‘Omar (RA) a dit : J’ai entendu le Messager de Dieu dire :« Les actions ne valent que par les intentions et chacun n’a pour lui que ce qu’il a eu réellement l’intention de faire. Celui qui est exilé par amour pour Dieu et de son messager, son exile est pour Dieu et son messager. Celui qui s’est exilé pour parvenir à des biens de ce bas monde ou pour épouser une femme, son exile est pour la raison qui l’y a poussé. » (URA Boukhari Moslem)

Social

 

Follow us on

Follow us on Youtube

<
<
<
<
<

Videos Catégories


English

French

Espanol

Various languages

Quran

 

 

 

Path2Islam FaceBook

Sahih Al Bukhari

Sahih Al Bohkari Volume 3 -Livre 35 - LE SALAM(1)

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

 

Sahih Al Bohkari Volume 3

 

Au Nom d'Allah Le Clément Le Miséricordieux

 

Livre 35 - LE SALAM(1)

 

Rubrique. 1 - Sur le salam pour une mesure connue.

2239 - D'après Abu al-Minhâl, ibn 'Abbâs (radiallahanho) dit: «Le Prophète (salallahou alayhi wa sallam) arriva à Médine et les gens faisaient déjà des crédits de fruits pour un terme d'une ou de deux années — ou: de deux ou trois années, le doute vient de 'Isma'îl. Il dit alors:

"Que celui qui veut faire un crédit sur des dattes, le fasse pour une mesure et un poids connus."»

* Muhammad nous rapporta — et ce directement de 'Isma'îl, d'ibn Abu Najîh — aussi ceci: "... pour une mesure et un poids connus."

Rubrique. 2 - Sur le salam pour un poids connu.

2240 - D'après Abu al-Minhâl, ibn 'Abbâs (radiallahanho) dit: «A l'arrivée du Prophète (salallahou alayhi wa sallam) à Médine, on faisait déjà des crédits sur les dattes à un terme de deux ou de trois années. Alors, le Prophète dit: "Que celui qui fait crédit sur une chose, le fasse pour une mesure, un poids et un terme connus."»

* Directement de Ali, directement de Sufyân, directement d'ibn Abu Najîh qui rapporta ceci: "Qu'il le fasse pour une mesure et un terme connus.»

2241 - D'après 'Abd Allah ibn Kathîr, Abu al-Minhâl dit: «J'ai entendu ibn 'Abbâs (radiallahanho) dire: Le Prophète (salallahou alayhi wa sallam) arriva [à Médine] et dit: "... pour une mesure un poids et un terme connus."»

 

2242 - 2243 - Directement d'Abu al-Walîd, directement de Chu'ba, d'ibn Abu al-Mujâlid... (C).

(1) Le salam est le fait d'avancer le payement et de retarder la livraison de la marchandise. On l'assimile aussi au crédit à terme.

Directement de Hafs ibn 'Umar, directement de Chu'ba, directement de Muhammad ou 'Abd Allah ibn Abu al-Mujâlid qui dit: «'Abd Allah ibn Chaddad ibn Hâd et Abu Burda divergèrent au sujet du crédit à terme. Ils m'envoyèrent alors chez ibn Abu 'Awfâ (radiallahanho) et je l'interrogeai. Il me dit: "Du temps du Messager d'Allah (r ), d'Abu Bakr et de 'Umar, nous pratiquions le crédit sur le froment, l'orge, le raisin sec et sur les dattes." J'interrogeai ensuite ibn 'Abzâ et il me dit une chose similaire.»

Rubrique. 3 - Sur le salam fait à celui qui n'a pas de fonds

2244/2245 - D'après ach-Chaybâny, Muhammad ibn Abu al-Mujâlid dit:

«'Abd Allah ibn Chaddad et Abu Burda m'envoyèrent voir 'Abd Allah ibn Abu 'Awfa (radiallahanho) en me disant: "Interroge-le si les Compagnons du Prophète (salallahou alayhi wa sallam) faisaient, du vivant du Prophète (r ), des crédits sur le froment."

«[En effet, je l'interrogeai] et il me dit: "Nous faisions des crédits aux Nabît de la Syrie sur le froment, l'orge et l'huile, et ce pour une mesure et un terme connus. — Vous faisiez cela à ceux qui avaient un fonds? demandai-je — Nous ne les interrogions pas sur cela."

«[A mon retour de chez 'Abd Allah], ils m'envoyèrent interroger 'Abd-ar-Rahmân ibn Abzâ. En effet, je l'interrogeai et il me dit: "Les Compagnons du Prophète (salallahou alayhi wa sallam) faisaient des crédits du vivant du Prophète (r); et nous n'interrogions pas les gens s'ils avaient une terre cultivée ou non."»

* 'Ishâq nous rapporta aussi cela, et ce directement de Khâlid ibn 'Abd Allah, d'ach-Chaybâny, de Muhammad ibn Abu Mujâlid qui avait rapporté ceci:

"... et nous leur faisions des crédits sur le froment et l'orge."

* 'Abd Allah ibn al-Walîd rapporta ceci: "... et l'huile", et ce de Sufyân, directement d'ach-Chaybâny.

2246 - Directement de 'Adam, directement de Chu'ba, directement de 'Amrû qui dit: «J'ai entendu Abu al-Bakhtary at-Tâ'y dire: J'ai interrogé ibn 'Abbâs (radiallahanho) au sujet du salam sur les palmiers et il m'a dit: "Le Prophète (salallahou alayhi wa sallam) interdit de vendre les [fruits des] palmiers tant qu'on ne peut les manger et les peser. — Et que peser...? a demandé un homme. — C'est-à-dire faire une conjecture, expliqua un homme qui était à côté d'ibn 'Abbâs."»

* Mu'âdh rapporta une tradition similaire, et ce directement de Chu'ba, de 'Amrû, d'Abu al-Bakhtary qui dit: «J'ai entendu ibn 'Abbâs (radiallahanho) dire: Le Prophète (salallahou alayhi wa sallam) interdit...

Rubrique. 4 - Le salam sur les [fruits de] palmiers

2247/2248 - Abu al-Bahtary dit: «J'interrogeai ibn 'Umar (radiallahanho) au sujet du salam sur les [fruits de] palmiers et il me dit: "On interdit la vente [des fruits] de palmiers avant l'apparition de leur bon état et le fait de vendre de l'argent à terme contre de l'argent au comptant."

«J'interrogeai aussi ibn 'Abbâs au sujet du salam sur les [fruits de] palmiers et il me dit: "Le Prophète (salallahou alayhi wa sallam) interdit de vendre les [fruits de] palmiers tant qu'on ne peut en manger — ou: jusqu'à ce qu'il (sic) en mange — et peser."»

 

2249/2250 - D'après 'Amrû, Abu al-Bakhtary [dit]: «J'interrogeai ibn 'Umar (radiallahanho) au sujet du salam sur les [fruits de] palmiers et il me dit: "Le Prophète (salallahou alayhi wa sallam) interdit de vendre les fruits avant l'apparition de leur bon état. Il interdit aussi de vendre de l'or à terme contre de l'or au comptant."

«J'interrogeai aussi ibn 'Abbâs et il me dit: "Le Prophète (salallahou alayhi wa sallam) interdit de vendre les [fruits de] palmiers jusqu'à ce qu'il (sic) en mange — ou: qu'on en mange — et jusqu'à ce qu'ils soient pesés. — Et que veut dire peser ici? demanda un homme. — C'est-à-dire faire une conjecture, expliqua un homme qui était à ses côtés."»

Rubrique. 5 - Sur le garant dans le salam,

2251 - Selon aï-'Aswad, A'icha (radiallahanho) dit: «Le Messager d'Allah (salallahou alayhi wa sallam) acheta d'un Juif des subsistances à terme et lui donna comme gage une armure en fer.»

Rubrique. 6 - Sur le gage dans le salam.

2252 - Directement de Muhammad ibn Mahbûb, directement de 'Abd-al-Wâhid, directement d'al-'A'mach qui dit: «Nous évoquâmes chez 'Ibrâhîm le gage dans le salam et il nous dit: "Al-'Aswad m'a rapporté de A’icha (radiallahanho) que le Prophète (salallahou alayhi wa sallam) avait acheté d'un Juif des subsistances pour un terme connu et que ce Juif garda comme gage une armure en fer."»

Rubrique. 7 - Sur le fait que le salam doit être pour un terme connu

* C'est l'avis d'ibn 'Abbâs, d'Abu Sa'îd, d'al-'Aswad et d'al-Hasan.

* Ibn 'Umar: II n'y a aucun mal à le faire sur des subsistances décrites, pour un prix et un terme connus, et ce tant qu'il ne s'agit pas de grains dont le bon état n'est pas encore évident.

2253 - D'après Abu al-Minhâl, ibn 'Abbâs (radiallahanho) dit: «A l'arrivée du Prophète (salallahou alayhi wa sallam) à Médine, on faisait déjà des crédits sur les fruits pour deux ou trois années. Il dit alors: "Faites le crédit sur les fruits pour une mesure et un terme connus."»

* "... pour une mesure et un poids connus" rapporte 'Abd Allah ibn al-Walîd, et ce directement de Sufyân, directement d'ibn Abu Najîh.

2254/2255 - Selon Sulaymân ach-Chaybâny, Muhammad ibn Abu Mujâlid dit: «Abu Burda et 'Abd Allah ibn Chaddâd m'envoyèrent interroger 'Abd-ar-Ramân ibn Abzâ et 'Abd Allah ibn Abu 'Awfâ... Je les interrogeai sur les crédits et ils me dirent: "Nous faisions du butin avec le Messager d'Allah (r )... Et il arrivait que des Nabit de Syrie venaient nous voir. Alors, nous leur faisions des crédits sur le froment, l'orge et le raisin sec pour un terme fixé. — Avaient-ils des champs cultivés ou non? — Nous ne leur demandions pas cela, répondirent-ils."»

Rubrique. 8 - Sur le salam jusqu'à ce que la chamelle mette bas.

2256 - D'après Nâfî', 'Abd Allah (radiallahanho) dit: «On vendait les uns aux autres les chameaux en fixant comme terme habi al-habala. Mais le Prophète (salallahou alayhi wa sallam) interdit cela.»

Nâfî' expliqua habi al-habala par ceci: jusqu'à ce que la chamelle pleine mette bas d'une chamelle qui met bas à son tour.

© 2008 .Path2Islam | Path2Islam