Tweet Box

Apprendre l'Islam

 

 NouveauxMusulmans.com

 

nmu

 

 

 

Scroll

 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


 




L'alliance et le desaveu ainsi que ses règles - cheikh al Albani

Link


Au nom d’Allah l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux

La bonne parole est comme un bel arbre...
Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah

Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

Allah Y a comparé la bonne parole à un bel arbre. En effet, la bonne parole engendre les bonnes œuvres, comme le bel arbre produit de beaux fruits bénéfiques. Cette explication ressort des dires de la majorité des exégètes du Coran qui disent que la bonne parole est l’attestation de Foi qu’il n’y a de divinité [digne d’adoration] qu’Allah. Cette attestation engendre toutes les bonnes œuvres, visibles ou cachées. Et toute bonne œuvre qui procure l’agrément d’Allah Y est le fruit de cette bonne parole.


Verset de Coran

52 6 Et par la Mer portée à ébullition ! (au Jour dernier)

Haadith Aleatoire

Le Messager d'Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah aime, lorsqu'une personne effectue une chose, qu'elle le fasse avec soin. » Rapporté par 'Alâ' et considéré comme bon par Albâny.

Social

 

Follow us on

Follow us on Youtube

<
<
<
<
<

Videos Catégories


English

French

Espanol

Various languages

Quran

 

 

 

Path2Islam FaceBook

Livre 275 - L'interdiction de faire douter de l'authenticité de la filiation..Livre 282 - L'interdiction de faire souffrir l'esclave

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Les jardins des vertueux


Livre 275 - L'interdiction de faire douter de l'authenticité de la filiation de quelqu'un pourtant bien établie dans la légitimité apparente

 


Allah (تعالى) a dit :"Ceux qui font du tort aux croyants et aux croyantes sans qu'ils n'aient rien fait, se sont rééllement chargés d'un mensonge effronté et d'un péché évident" (33/58)

1578. Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه) , le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Deux actes commis par les gens sont des actes de mécréance : "Le doute jeté sur l'authenticité de la filiation de quelqu'un, et les lamentations à voix haute sur le mort". (Mouslim)

 

 


Livre 276 - L'interdiction de la tromperie et de la traîtrise

 


Allah (تعالى) a dit : "Ceux qui font du tort aux croyants et aux croyantes sans qu'ils n'aient rien fait, se sont rééllement chargés d'un mensonge effronté et d'un péché évident".(33/58)

1579. Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Celui qui prend les armes contre nous n'est pas des nôtres et celui qui nous a trompé n'est pas des nôtres". (Mouslim)

Dans une autre version de Mouslim : "Le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) passa un jour devant un tas de blé. Il y introduisit sa main et ses doigts y sentirent la présence d'eau. Il dit : "Qu'est-ce donc que cela? ô propriétaire de ce blé"
Il dit : "Il a été mouillé par la pluie du ciel ô Messager d'Allah"
Il lui dit : "Que n'as-tu mis les grains mouillé à la surface du tas afin que les gens les voient? Celui qui nous trompe n'est pas des nôtres".

1580. Toujours selon lui, le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Ne vous abusez pas par les enchères truquées". (Al-Boukhâri, Mouslim)

1581. Selon Ibn 'Omar (رضي اللهعنهما), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a interdit les fausses enchères. (Al-Boukhâri, Mouslim)

1582. Selon lui encore, un homme dit au Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) qu'on le trompait dans les opérations de vente. Il lui dit : "Quand tu conclus une vente avec quelqu'un dis-lui : "Pas de tromperie!"" (Al-Boukhâri, Mouslim)

1583. Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Celui qui séduit la femme de quelqu'un ou son esclave (femme) n'est pas des nôtres". (Abou Dawoud)


 

Livre 277 - L'interdiction de la traîtrise

 


Allah(تعالى) a dit : "? vous qui avez cru! Respectez scrupuleusement les pactes qui vous lient". (5/1)

"Respectez vos engagements car on vous en demandera compte". (17/34)

1584. Selon 'Abullah Ibn 'Amr Ibn Al-'As (رضي الله عنه) , le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Quatre défauts, celui qui les a tous est un pur hypocrite et celui qui n'en a qu'un seul a l'une des caractéristiques des hypocrites jusqu'à ce qu'il s'en débarrasse :
1. Quand on lui confie un dépot il le trahit.
2. Quand il parle il ment.
3. Quand il prend un engagement il ne le respecte pas.
4. Quand il est en litige il piétine justice et morale". (Al-Boukhâri, Mouslim)

1585. Selon Ibn Mas'oud (رضي الله عنه) , Ibn 'Omar (رضي اللهعنهما) et Anas (رضي الله عنه) , le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Le jour de la résurrection tout traître portera une grande bannière où il sera mentionné "Ceci est la traîtrise d'untel". (Al-Boukhâri, Mouslim)

1586. Selon Abou Sa'id Al-Khoudri (رضي الله عنه) , le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Le jour de la résurrection tout traître portera sur son derrière une grande bannière qu'on haussera à la mesure de sa traîtrise. Attention! Il n'y a pas de plus grand traître que le responsable qui trompe ses administrés". (Mouslim)

1587. Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه) , le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Allâh le Très Haut a dit : "Trois individus Je suis personnellement leur partie adverse le jour de la résurrection :
1. Quelqu'un qui s'est engagé en mon Nom et n'a pas tenu son engagement.
2. Quelqu'un qui a vendu un homme libre et a mangé son prix.
3. Quelqu'un qui a engagé un salarié puis ne l'a pas payé aprèsavoir reçude lui le service convenu". (Al-Boukhâri)

 


Livre 278 - L'interdiction de rappeler à quelqu'un qu'on lui a donné quelque chose ou rendu quelque autre service

 


Allâh Le Très-Haut a dit : "? vous qui avez cru! N'annulez pas vos aumônes par les rappels et les vexations". (2/264)
"Ceux qui dépensent leur argent sur le chemin d'Allah sans faire suivre leurs largesses de rappels et de vexations". (2/262)

1588. Selon Abou Dharr (رضي الله عنه) , le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Trois individus Allâh ne leur parlera pas le jour de la résurrection, ne les regardera pas et ils auront des tourments douloureux".
Le narrateur dit : "Le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) le répeta trois foisde suite".
Abou Dharr dit : "Que leur lot soit la déception et la perte! Quisont-ils? ? Messager d'Allah !".
Il dit : "Celui qui porte un vêtement traînant par terre (en signe d'orgueil). Celui qui rappelle toujours aux autres ce qu'il a fait pour eux. Celui qui écoule sa marchandise à force de faux serments". (Mouslim)

 


Livre 279 - L'interdiction de la vantardise et de l'agression

 


Allah (تعالى) a dit : "Ne vous donnez pas vous-mêmes des diplômes de vertu, c'est Lui qui sait mieux que tous qui a été pieux". (53/32)
"Il n'y a de recours que contre ceux qui traitent les gens avec injustice et qui sément illégalement sur terre agression et violence. Ceux-là auront un supplice douloureux". (42/42)

1589. Selon 'Iyad Ibn Himâr (رضي الله عنه), le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Allah m'a inspiré ceci : "Soyez modestes les uns avec les autres afin qu'aucun de vous ne transgresse le droit d'autrui et ne piétine à leur détriment toute morale et toute justice"". (Mouslim)

1590. Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Quand l'homme dit : "Les gens sont perdus", c'est lui en réalité qui est leur plus perdu". (Mouslim)

Dans une autre version : "C'est lui en réalité qui les a perdus". Il s'agit bien sûr de celui qui le dit par orgueil, par mépris pour les autres et par sentiment de supériorité. C'est dans ce cas seulement que cela est interdit. Tandis que celui qui le dit en voyant les gens délaisser leurs obligations religieuses, poussé en cela par son chagrin à leur sujet et au sujet de la religion, une telle remarque n'a rien de blâmable. C'est ainsi que l'expliquèrent et l'analysèrent les Imams les plus en vue tels : Mâlik Ibn Anas, Al-Khattâbi, Al-Houmeydi et tant d'autres. Je l'ai bien expliqué dans le livre des "évocations".

 


Livre 280 - L'interdiction aux musulmans de se fuir plus de trois jours de suite sauf si celui qu'on fuit est un innovateur ou quelqu'un qui extériorise ses actes immoraux et autres turpitudes

 


Allah (تعالى) a dit : "Les croyants ne sont que des frères. Ramenez la paix entre vos deux frères". (49/10)
"et ne vous entraidez pas à commettre le péché et l'agression". (5/2)

1591. Selon Anas (رضي الله عنه), le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Ne rompez pas les liens d'amitié qui vous unissent, ne vous tournez pas le dos, ne vous haïssez pas, ne vous enviez pas les uns les autres et soyez frères, ô esclaves d'Allah. Il n'est pas permis à un musulman de fuir son frère plus de trois jours consécutifs" (Al-Boukhari, Mouslim)

1592. Selon Abou Ayyoub (رضي الله عنه), le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Il n'est pas permis à un musulman de fuir son frère plus de trois nuits consécutives : ainsi ils se rencontrent et chacun d'eux tourne la tête de côté. Le meilleur des deux est celui qui salue le premier". (Al-Boukhâri, Mouslim)

1593. Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Les oeuvres sont exposées tous les lundis et tous les jeudis. Allah absout alors tout homme qui n'associe rien à Allah sauf quelqu'un ayant une animosité contre son frère. Allâh dit dans ce cas : "Reportez l'absolution de ceux-là jusqu'à ce qu'ils se réconcilient". (Mouslim)

1594. Jâbir (رضي الله عنه) rapporte : "J'ai entendu dire le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) : "Le Diable a désormais déséspéré de voir les orants l'adorer dans la presqu'île arabique. Mais il garde quand même l'espoir de semer parmi eux la haine et la discorde"". (Mouslim)

1595. Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Il n'est pas permis à un musulman de fuir son frère plus de trois nuits consécutives. Celui qui fuit son frère plus de trois nuits et meurt entre temps, entre en Enfer". (Abou Dâwoûd)

1596. Le compagnon du Prophète (صلى الله عليه و سلم) Abou Khirach Al-Aslami (رضي الله عنه) rapporte qu'il a entendu le Prophète (صلى الله عليه و سلم) dire : "Celui qui fuit son frère toute une année, c'est comme s'il avait fait couler son sang". (Abou Dâwoud)

1597. Selon Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Il n'est pas permis à un croyant de fuir un autre croyant plus de trois nuits successives. Une fois passé les trois nuits, qu'il aille à sa rencontre et qu'il le salue. Si l'autre lui rend son salut, ils sont associés dans le salaire (de cette bonne action) et s'il ne lui rend pas son salut, c'est sur lui seul que retombe le péché et celui qui a salué en sort complétement blanchi". (Abou Dâwoud)

 


Livre 281 - L'interdiction à deux personnes de se parler à voix basse en présence d'une troisième sans lui en demander la permission sauf en cas de nécessité. C'est lorsqu'elles se parlent à voix basse en présence de la troisième ou qu'elles se parlent dans une langue qu'elle ne comprend pas

 


Allah (تعالى) a dit : "Les concertations à voix basse ne sont que l'oeuvre du Diable". (58/10)
1598. Selon Ibn 'Omar (رضي اللهعنهما), le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Quand ils sont trois compagnons, que deux d'entre eux ne se concertent pas voix basse sans y faire participer le troisième". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Abou Sâlih ajoute dans sa version : "J'ai demandé à Ibn 'Omar : "Et s'il s'agit de quatre personnes?"
Il dit : "Dans ce cas il n'y a aucun mal"". (Mâlik dans le Mouwatta)

Ibn Dinar rapporte : "Nous étions, Ibn 'Omar et moi, près de la maison de Khalid Ibn 'Oqba qui se trouvait dans le marché. A ce moment arriva quelqu'un qui voulait lui parler en secret et il n'y avait avec Ibn 'Omar personne d'autre que moi. Il appela quelqu'un pour que nous devînmes ainsi quatre. Il me dit à moi et au nouveau venu : "Mettez-vous un peu en retrait, j'ai entendu le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) dire : "Que deux personnes ne se concertent pas en secret en présence d'une troisième"".

1599. Selon Ibn Mas'oud (رضي الله عنه), le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Quand vous êtes trois, que deux d'entre vous ne se concertent pas à voix basse sans la participation du troisième jusqu'à ce que vous vous méliez aux gens car cela pourrait le chagriner". (Al-Boukhâri, Mouslim)

 


Livre 282 - L'interdiction de faire souffrir l'esclave, la bête, la femme et l'enfant sans une raison légitime ou au-delà de ce qu'exige leur éducation

 


Allâh (تعالى) a dit : "Faites du bien avec les deux géniteurs, le proche, les orphelins, les miséreux, le voisin très proche, le voisin de côté, le compagnon permanent, l'étranger de passage et ce que vous possédez par la voie légale. Allâh n'aime certainement pas celui qui est plein de vanité et de vantardise". (4/36)

1600. Selon Ibn 'Omar (رضي الله عنهما), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Une femme a été tourmentée (en Enfer) à cause d'une chatte qu'elle avait enfermée sans la laisser libre pour aller manger les insectes de la terre". (Al-Boukhâri, Mouslim)

1601. Ibn 'Omar (رضي الله عنهما) rapporte encore qu'il est passé un jour devant des jeunes gens de Qoreysh qui avaient fixé un oiseau pour s'en servir comme cible. Ils avaient convenu avec son propriétaire de lui donner toutes les flèches qui manqueraient leur but. A la vue d'Ibn 'Omar, ils se dispersèrent. Ibn 'Omar dit : "Qui a fait cela? Qu'Allâh maudisse celui qui l'a fait! Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a maudit celui qui se sert comme cible de tout être vivant". (Al-Boukhâri, Mouslim)

1602. Anas (رضي الله عنه) a dit : "Le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a interdit de lier les bêtes pour les tuer". (Al-Boukhâri, Mouslim)

1603. Sûweyd Ibn Mouqarren (رضي الله عنه) a dit : "J'étais l'un des sept fils de Mouqarren et nous n'avions pour nous servir qu'une seule esclave. Le plus jeune d'entre nous lui donna une gifle. Le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) nous ordonna aussi tôt de l'affranchir". (Mouslim)

1604. Abou Mas'ùd Al-Badri (رضي الله عنه) a dit : "J'étais en train de fouetter l'un de mes domestiques quand j'entendis une voix de derrière moi me criant : "Sache, ô Abou Mas'ûd!...". Je ne reconnus pas la voix tellement j'étais furieux. Quand elle fut proche de moi, je vis que c'était le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) qui me disait : "Sache, ô Abou Mas'ûd! qu'Allâh a plus de pouvoir sur toi que tu n'en as sur ce jeune homme".
Je dis : "Désormais je ne frapperai plus aucun esclave".
Dans une autre version : "Le fouet me tomba de la main par crainte respectueuse du Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم)"
Dans une autre version : "Je dis : "? Messager d'Allâh! Ce jeune homme est désormais libre pour l'amour d'Allâh".
Il dit : "Si tu ne l'avais pas affranchi, le feu de l'Enfer t'aurait brûlé". (Mouslim)

1605. Selon Ibn 'Omar (رضي الله عنهما), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Celui qui frappe un esclave pour une faute qu'il n'a pas commise, ou celui qui le gifle ne peut se racheter de ce péché qu'en l'affranchissant". (Mouslim)

1606. Hishàm Ibn Hakim Ibn Hizàm (رضي الله عنه) rapporte qu'il était passé une fois en Syrie devant des paysans syriens. On les avait obligés à rester debout en plein soleil et l'on avait versé de l'huile sur leur tête (pour leur faire plus de mal). Il dit : "Qu'est-ce donc que cela?"
On lui dit : "On les torture à cause de l'impôt foncier (ou l'impôt de capitation)".
Hishàm dit : "J'atteste que j'ai bien entendu le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) dire : "Allâh torture (dans l'autre monde) ceux qui torturent les gens dans celui-ci". Il entra auprès du Calife et lui en parla. L'émir ordonna de les remettre en liberté". (Mouslim)

1607. Ibn 'Abbâs (رضي الله عنهما) rapporte : "Le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) vit une fois un âne marqué au feu sur le visage. Il désapprouva la chose et dit : "Par Allâh! Je ne marquerai le mien que dans l'endroit le plus éloigné de son visage". Et il ordonna de le marquer sur sa croupe. Ainsi il fut le premier à marquer les animaux sur leur croupe". (Mouslim)

1608. Selon lui encore, un âne marqué au visage passa devant le Prophète (صلى الله عليه و سلم) qui dit : "Qu'Allâh maudisse celui qui l'a marqué!" (Mouslim)

Dans une autre version de Mouslim : "Le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a interdit de frapper sur le visage ainsi que de marquer sur le visage".
 

© 2008 .Path2Islam | Path2Islam