Legislation: Fiqh N2

Oussoul El fiqh Les fondements du fiqh Cheikh al Outheimin

 

Les Fondements de la jurisprudence

Publié le 

Introduction
 

Ceci est une traduction vulgarisée du livre (charh al oussoul min 'ilm al-Oussoul) de Cheikh Al Outheimin رحمه الله. J'y ai rajouté des paroles d'autres savants dont j'indique les noms entre parenthèse à la fin du paragraphe.

divider--26-.gif
Les cinq prescriptions (ou jugements) applicables aux actes
 
Les cinq prescriptions sont : l’obligatoire, l’interdit, le préférable,le détestable, le permis.

 l’Obligatoire

Définition :
Citation

C’est ce que le législateur a ordonné en l’imposant.

Explication de la définition

« le législateur » : c’est Allah ou son prophète صلى الله عليه وسلم. Allah est le législateur suprême, tandis que le messager transmet ce qui provient d’Allah tout en étant un législateur pour les adorateurs d’Allah.

«  ce que le législateur a ordonné » : on appelle « obligation légal » ou « obligation religieuse » toute obligation formulé par le législateur, par opposition à l’obligation non religieuse formulé par un autre que le législateur.

Ex : ton grand frère t’ordonne de faire quelque chose. Ceci n’est pas une obligation légale (religieuse) [1]

Exception faite de l’ordre formulé par un chef. C’est une obligation légale tant qu’elle n’est pas une désobéissance car il nous a été ordonné d’obéir à ceux qui détiennent le commandement.[2]

«  en l’imposant » : ceci permet de distingué l’obligatoire du préférable.

Les implications de l’obligatoire
Citation

Son auteur est récompensé s’il le fait par obéissance,
et il mérite le châtiment s’il le délaisse.

Explication

S’il ne le fait pas avec l’intention d’obéir à Allah, il ne reçoit pas de récompense.

Lire la suite...

Crimes et châtiments en islam

 Crimes et châtiments en islam

Discussion détaillée sur les règles établies par l’islam pour traiter les crimes, au sein d’une société. crimes

Partie 1 : une introduction et l’approche islamique pour combattre le crime.

 La sécurité et la stabilité sont des besoins humains de base qui ne sont pas moins importants que le fait d’être convenablement vêtu et nourri.  Sans sécurité ni stabilité, l’être humain ne peut mener une vie quotidienne normale ni contribuer à hausser le niveau de civilisation de la société dont il fait partie.

 L’homme est conscient de son besoin de sécurité dès les premières années de sa vie et exprime ce besoin de diverses façons.  Avec la formation et l’évolution des sociétés humaines, il a exprimé ce besoin, ainsi que d’autres besoins essentiels, par l’établissement d’États et de lois.  Cela pour assurer une sécurité générale, régler divers types de conflits menaçant la société et pour exercer une opposition aux menaces extérieures provenant d’autres nations.  Le développement de ces lois n’a été perfectionné qu’au cours des derniers siècles, après une longue série d’essais et erreurs.

 En revanche, la Loi islamique fut transmise à Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) dans sa forme complète et parfaite, faisant partie du dernier message de Dieu à l’humanité.  La Loi islamique porte une attention toute particulière à la sécurité et fournit un système légal complet.  Elle tient également compte des circonstances changeantes, au sein des sociétés, de même que de la constance de la nature humaine.  Elle contient donc des principes globaux et des règles générales qui suffisent à traiter la majorité des problèmes pouvant survenir en tout temps et en tout lieu.  De même, elle a établi, pour certains crimes, des châtiments immuables qui ne subissent aucune modification en fonction des conditions ou des circonstances.  C’est ainsi que l’on retrouve, dans la Loi islamique, de la stabilité et de la fermeté, mais aussi une certaine flexibilité.

 Quelle approche l’islam adopte-t-il pour combattre le crime?  Sur quels principes se base le code pénal islamique?  Quels sont les caractéristiques distinctives de ce code?  Quels sont les types de châtiments que l’on retrouve, en islam et quels en sont les objectifs?  Telles sont les questions auxquelles nous répondrons dans les pages qui suivent.

 

L’approche islamique pour combattre le crime

 

L’objectif ultime de toute injonction légale islamique est d’assurer le bien-être de l’humanité en ce monde comme dans l’au-delà.  Ce faisant, l’islam s’assure également de former une société plus vertueuse, qui adore Dieu, qui sait utiliser les forces de la nature pour bâtir une civilisation au sein de laquelle chaque être humain peut vivre dans un climat de paix, de justice et de sécurité.  Une civilisation qui permet à chaque personne de répondre à ses propres besoins spirituels, intellectuels et matériels en plus de cultiver positivement tous les aspects de sa personnalité.  Le Coran fait maintes fois allusion à cet objectif ultime.  Dieu dit :

« Nous avons effectivement envoyé Nos messagers avec des preuves évidentes, et Nous avons révélé, par leur intermédiaire, l’Écriture et la Balance, afin que les gens établissent la justice.  Et Nous avons fait descendre le fer, dans lequel il y a une force redoutable, mais aussi maintes utilités pour les gens... » (Coran 57:25)

Et Il dit :

« Dieu veut vous faciliter les choses et non vous les rendre difficiles. » (Coran 2:185)

Et Il dit :

« Dieu veut vous expliquer les choses et vous guider à travers les exemples de ceux qui vécurent avant vous; et Il souhaite accueillir votre repentir.  Dieu est Omniscient et Sage.  Il souhaite accueillir votre repentir, alors que ceux qui suivent leurs vaines passions cherchent à vous égarer totalement.  Dieu veut alléger vos obligations, car l’homme a été créé faible. » (Coran 4:26-28)

Et Il dit :

« Certes, Dieu enjoint la justice, la bienfaisance et l’assistance aux proches.  Et Il interdit l’indécence, l’injustice et la rébellion. » (Coran 16:90)

 

Lire la suite...